Un comité local abattoir créé pour "favoriser les échanges" et améliorer "la transparence"

Publié le 27/11/2017 - 16:33
Mis à jour le 28/11/2017 - 12:01

Raphaël Batholt, le préfet du Doubs, a installé le comité local abattoir départemental du Doubs ce jeudi 23 novembre 2017. Ce comité rassemble des représentants des filières viandes d’animaux de boucherie (abattoirs, éleveurs, découpe, charcuterie salaisons), des représentants de la société civile (consommateurs et associations de protection animale), des institutionnels, des représentants des associations cultuelles et des élus locaux.

comite_local_abattoir.jpg
Comité local abattoir © Préfecture du Doubs
PUBLICITÉ

Ce comité local abattoir « favorisera les échanges d’informations entre les acteurs de la filière d’abattage et les différentes parties intéressées au plan local, tout en améliorant la transparence sur le fonctionnement des abattoirs », précise la préfecture du Doubs.

Cette réunion a notamment été l’occasion de rappeler « l’organisation des services de contrôles de l’État dans les abattoirs du département et la réglementation applicable tant en matière de sécurité sanitaire des aliments que de protection animale (…) et de confirmer la prise en compte réelle de la bientraitance des animaux dans les outils d’abattage du département ».

Il a été convenu de réunir le comité annuellement afin de faire un point régulier sur l’actualité dans les trois abattoirs (Pontarlier, Besançon, Valdahon) du département.

Info +

La création de ce comité concrétise pour le Doubs une des propositions du rapport du 12 octobre 2016 de la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.1
légère pluie
le 19/06 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1011.81 hPa
Humidité
75 %

Sondage