Alerte Témoin

Un nouveau bloc opératoire en imagerie 3D mobile à Besançon

Publié le 03/11/2017 - 07:56
Mis à jour le 15/04/2019 - 14:53

Le CRHU de Besançon dispose depuis le 6 juillet d’un Cone Beam mobile au bloc opératoire. C’est le premier établissement de santé de France à disposer en bloc opératoire d’un tel équipement de pointe en imagerie 3D.

baladesonores.jpg
baladesonores.jpg

Le Cone Beam : qu'est-ce que c'est ?

Le cone beam (CBCT pour Cone Beam Computed Tomographie) est une technique de "radiographie numérisée 3D apparue vers la fin des années 90 et qui n’a cessé de se perfectionner", explique le CHRU de Besançon.

"Moins de radiation"

"Par rapport au scanner conventionnel, le CBCT offre les mêmes fonctionnalités (possibilité de reconstructions 3D, accès à l’intérieur des structures anatomiques, élimination des superpositions tissulaires...) mais possède une précision d’image supérieure tout en irradiant moins le patient" (20% de la dose d’un scanner), précise l'hôpital.

De nouvelles possibilités 

Par sa technologie et son ergonomie, son domaine d’utilisation privilégié est "l’exploration radiologique 3D des tissus durs (os, dents...) du crâne et de la face", souligne l'hôpital.

Ses applications sont nombreuses "en chirurgie orale, en chirurgie maxillo-faciale, en ORL et en orthodontie". Il permet l’analyse très précise des fractures, des infections, des kystes et autres lésions intra-osseuses, des corps étrangers.

Le système d'imagerie "sera disponible à touts les satdes de l'intervention", est-il précisé. En effet, la Cone Beam est mobile est permettra aux chirugiens de suivre les différents satdes d'évolutions pendant l'opération.

La technologie utile aux interventions…

Cet appareil permet également (tout comme le scanner ou l’IRM) d’obtenir une cartographie "précise de l’anatomie d’un patient", cette cartographie pouvant servir à "alimenter un système de navigation peropératoire", telles les cartes chargées dans un système GPS. "Le chirurgien gagne ainsi en précision dans son geste puisqu’il peut suivre en temps réel le trajet de ses instruments dans l’anatomie de son patient", conclut le CHRU.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Coronavirus : cinq des huit départements de Bourgogne Franche-Comté en « rose »

Zone d'alerte • Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté mercredi 23 septembre 2020  les nouveaux niveaux d'alerte selon la situation sanitaire à l'échelle des départements. En Bourgogne Franche-Comté, la Côte d'Or, le Doubs, le Territoire de Belfort, la Nièvre et la Saône-et-Loire sont en simple "alerte". Le Jura, la Haute-Saône et l'Yonne restent en "gris" sans alerte particulière.

Besançon : un nouveau centre de dépistage « Covid-19 » en drive pour les patients prioritaires

Face à cette progression importante et au passage en zone rouge (rose) du département du Doubs, la préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon ont travaillé en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 pour proposer depuis mercredi un centre de dépistage rue du Docteur Mouras pour les bisontins et grands bisontins. Le site est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h et le samedi de 8h à 16h.

 

SONDAGE Covid-19 : limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     8.4
    légère pluie
    le 25/09 à 18h00
    Vent
    4.16 m/s
    Pression
    1005 hPa
    Humidité
    48 %

    Sondage