Un nouveau jardin des sciences à venir sur le site Temis 

Publié le 02/06/2022 - 18:40
Mis à jour le 09/06/2022 - 15:27

Coût total 4,2 M€ HT TDC • C’est un projet de longue haleine qui va finalement voir le jour en 2024 sur le site Temis en face de la Fabrikà Science. Les travaux du futur jardin des sciences ont été officiellement lancés ce 2 juin 2022 avec la présence de plusieurs acteurs locaux.

"C’est un projet qui a pris beaucoup de temps. Il a mis à peu près 17 ans à voir le jour", explique Arnaud Mouly, directeur du Jardin botanique. 

Un constat qu’Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole a également fait (NDLR : Elle a été directrice du Jardin botanique de 2006 à 2014): "Nous étions allés à l’époque à la rencontre de l’université, des acteurs locaux pour parler de l’enjeu de la biodiversité (…) cette création s’inscrit dans un projet plus global, celui de faire un campus d’excellence", explique-t-elle.

Un équipement de culture scientifique partagé

Le Jardin des Sciences, équipement de culture scientifique, s’appuie sur 3 structures clés de la médiation culturelle et scientifique : le Jardin botanique (serres botaniques et parterres extérieurs), la Fabrik, l’Observatoire des Sciences et de l’Univers.

Les futures serres botaniques Le projet permet le doublement de la superficie des serres par rapport au site de la place Leclerc. Les futures serres sont constituées :

  • d’une serre tempérée de 140 m² (Cactées et plantes désertiques + un bassin de plantes carnivores) ; 
  • d’une serre tropicale humide de 600 m² (Orchidées, palmiers et fougères arborescentes, jungle guyanaise, forêts des plantes usuelles d’Asie et d’Afrique, plantes rares et menacées d’Océanie) ; - de 2 bassins de plantes aquatiques incluant une passerelle ; 
  • de serres techniques et de conservation biologique de 100 m² (notamment Cactées et Orchidées) ; 
  • d’un espace pédagogique dans la serre tropicale de 50 m² ; 
  • d’un espace d’exposition temporaire, de projets étudiants et lieu de vie (étudiants et personnels + visiteurs) de 100 m² ;
  • de bureaux et ateliers techniques du JBB. 

L’accès des PMR est garanti sur tous les espaces.

Le futur parc du Jardin des Sciences 

Grand Besançon Métropole est en charge de l’aménagement des espaces extérieurs sur le campus. 

Sur le secteur du Jardin des Sciences, il est prévu : 

  • une piste cyclable qui relie l’IUT, l’UFRST et le JDS et 1400 m linéaires de déambulations piétonnières nouvelles ; 
  • des espaces botaniques pédagogiques : plantes utiles, plantes et santé avec un pollinarium sentinelle, tourbière, rocaille et plantes montagnardes, plantes aquatiques, plantes ornementales et décoratives, plantes et sciences dans le jardin de lecture du Learning center soit environ 3000 m² de parterres ; 
  • diverses reconstitutions de milieux boisés régionaux et valorisation des milieux seminaturels en place sur environ 2 ha ; 
  • installation de bancs, zones de détente et fontaines, pour les étudiants et personnels, ainsi que les visiteurs. L’accès PMR est garanti sur le site.

Calendrier prévisionnel 

  • Mai 2022 à mai 2023 : Construction des serres 
  • Octobre 2022 à août 2023 : Aménagement de la voie cyclable, des cheminements et des parterres à planter 
  • Juin 2023 à août 2024 : Installation des collections botaniques 
  • Septembre 2024 : Ouverture du Jardin des Sciences
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Dijon recevra les Assises européennes de la transition énergétique en 2026

Alors que se tiendra à Dunkerque la 25ème édition des Assises européennes de la transition énergétique les 10, 11 et 12 septembre 2024, les trois co-organisateurs historiques de l’évènement – la Communauté urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’ADEME - annoncent l’entrée officielle de deux nouveaux territoires, Dijon et Strasbourg, dans l’organisation de cet évènement pour répondre collectivement aux défis cruciaux de la transition énergétique : le dérèglement climatique et la souveraineté énergétique nationale et européenne.

Chasse aux cervidés : six infractions lors d’un contrôle de chasseurs en Haute-Saône

A l’approche de la date de fermeture de la chasse aux cervidés, les services de la Gendarmerie nationale, de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et de l’Office National des Forêts (ONF) ont réalisé un contrôle de chasse conjoint le 28 janvier 2024, au nord des cantons de Jussey et de Port-Sur-Saône.

Non, les bouteilles de gaz ne se jettent ni dans le bac gris, ni dans le jaune et encore moins dans la nature…

Afin de promouvoir le réemploi des bouteilles de gaz propane et butane, mais aussi de réduire le risque d'explosion, le Sybert, Syndicat mixte de Besançon et sa région pour le traitement des déchets, souhaite rappeler, dans un communiqué du 20 février 2024, les consignes de recyclage aux usagers.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.88
légère pluie
le 21/02 à 21h00
Vent
7.46 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
74 %