Un nouveau virage "vert" pour Besançon Maintenant ?

Publié le 06/10/2023 - 16:33
Mis à jour le 06/10/2023 - 16:45

Le chef de file de l’opposition, Ludovic Fagaut et les élus du groupe Besançon Maintenant ont effectué jeudi 5 octobre 2023 à la salle Courbet de la mairie de Besançon leur rentrée politique à laquelle la presse était conviée. Devant une cinquantaine de personnes, le premier opposant municipal n’a pas manqué de cibler point par point les différents projets menés par la majorité.

L'écologie, ce n'est pas à priori le premier thème qui nous vient à l'esprit quand on pense au groupe Besançon Maintenant. Pourtant celui-ci a longuement été abordé lors de sa rentrée politique. À commencer par l'introduction de séance de l’hydrogéologue Alexandre Benoît-Gonin, directeur du syndicat mixte du Marais de Saône, qui a présenté les enjeux liés aux ressources en eaux face au changement climatique. Une intervention qui avait pour objectif de rappeler que "la transition climatique nous concerne tous" et qu’il est "important d’avoir une expertise forte", a insisté Ludovic Fagaut.

L’écologie faisait déjà partie du programme du candidat à l'élection municipale en 2020 qui, à l’époque, rappelait qu’il ne s’agissait pas du terrain "d’un seul parti ". Trois ans plus tard, le discours n’a apparemment pas changé a ceci près que Ludovic Fagaut pointe désormais avec aplomb les actions portées par la Ville de Besançon. 

Le développement durable "un racket dangereux"

Articulée autour de "l’environnement et les enjeux de développement durable", la soirée a ensuite rapidement laissé place à des discours plus politiques concernant la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole sur des thèmes parfois bien éloignés de l’écologie, tels que le développement durable, la mobilité et le stationnement, l’urbanisme ou encore le développement économique. 

Rappelant qu’il n’a "pas peur d’aller sur ces terrains-là", Ludovic Fagaut a, point par point, descendu en flèche plusieurs actions menées par la majorité municipale. Parmi celles-ci, la politique de développement durable a été qualifié de "racket dangereux". L’élu reproche à la Ville de n’avoir proposé "aucun élément en terme d’innovation permettant de faire avancer le territoire bisontin" et compare la NUPES (dont sont issus plusieurs candidats de la majorité) à "l’URSS sans gaz ni électricité".

Bien que validé par Besançon Maintenant, le Plan École a lui aussi fait débat et a été qualifié "d’arnaque". "On fait des cathédrales là où on pourrait faire que des chapelles",  a martelé l’élu qui cible le futur projet de construction d’une école à Planoise pour un montant de "14 millions d’euros" en s’interrogeant sur le bien-fondé de celle-ci : "est-ce qu’il fallait faire aussi gros ?". Même topo pour le projet d’écoquartier Vauban où "il n’y a rien d’éco dans tout cela" et pour lequel Ludovic Fagaut a "le sentiment que l’on est en train de recréer les 408".  

"Cette majorité n'a rien d'écologiste"

S’il rappelle que "cette majorité n’a pas le monopole sous couvert de leur étiquette politique", l'élu de l'opposition affirme au contraire haut et fort qu’elle n’a "rien d’écologiste". Les rénovations d’écoles "tout le monde le fait, ce n’est pas nouveau". Les élus de Besançon Maintenant demandent de leur côté "à ce que le centre-ville soit fermé aux bus thermiques, qu’il y ait des bus électriques ou autres" et déplorent l’absence de travail "sur les biocarburants pour équiper nos bus à l’éthanol, gaz ou autre". C’est en ce sens que les élus de Besançon Maintenant se mobilisent "pour apporter une approche pragmatique de la transition écologique utile et nécessaire dans l’intérêt de la ville de Besançon".

Alors, le groupe est-il en train de prendre un "virage vert" ? On a posé la question à son chef de file qui affirme "ne pas être dans le déni de l’évolution de notre société et de cette adaptation au changement climatique". Ludovic Fagaut et son équipe souhaitent en revanche porter cette idéologie "avec une approche qui est complètement en opposition à la majorité municipale actuellement en place". Un travail qui s’effectuera "quand on aura les responsabilités". 

Le discours résonne déjà comme un début de campagne pour les prochaines municipales. D’ailleurs quand on lui pose la question, Ludovic Fagaut le dissimule à peine : "on a cette aspiration avec les élus de Besançon Maintenant de piloter la ville, ce serait vous mentir de dire le contraire. (...) Si on s’engage en politique c’est aussi parce qu’on a cette envie de piloter la ville", a-t-il conclu.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.49
légère pluie
le 22/05 à 9h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
86 %