Un panorama inédit des violences en France : les femmes, toujours premières victimes de violences...

Publié le 21/11/2022 - 17:00
Mis à jour le 21/11/2022 - 15:38

Le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) publie ce lundi 21 novembre un panorama inédit des violences en France métropolitaine, mesurées à partir de l'enquête Genese qu’il a conduite en 2021.

Cet ouvrage décrit trois familles de violences :

  • les violences subies dans l'enfance,
  • les violences commises au sein du couple ("par partenaire"),
  • les violences commises par non-partenaire.

Pour chacune delles, le nombre et la proportion de femmes et d'hommes victimes de ces violences au cours de la vie ou sur des périodes plus récentes sont mesurés. En outre, le vécu des victimes sur vie entière est systématiquement exploré selon une approche genrée afin de caractériser finement les violences subies (psychologiques, physiques ou sexuelles) et de décrire la fréquence, la durée des faits et le lien entre l'auteur et la victime. Les principales caractéristiques socio-démographiques des victimes sont également fournies.

Une vue d’ensemble sur les violences en France

Cinq ans après l’onde de choc produite par l’affaire Harvey Weinstein en octobre 2017 et la vague #MeToo qui a suivi, dans un contexte de libération de la parole et de mobilisation accrue des pouvoirs publics (grandes causes nationales autour des violences faites aux femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes, Grenelle des violences conjugales, …), cette publication offre une vue d’ensemble sur les violences en France métropolitaine et ouvre la voie à de multiples travaux plus approfondis.

Les femmes plus touchées que les hommes par les violences

Les principaux enseignements de ces premières analyses révèlent qu’en 2021 les femmes restent plus touchées que les hommes par les violences, en particulier par les violences sexuelles. De fait, à l’exception des violences physiques commises par les parents dans l’enfance et des violences physiques par non-partenaire, les parts de femmes victimes des différentes violences étudiées - que ce soit au cours de la vie ou sur une période plus récente – restent bien supérieures à celles des hommes.

La comparaison du vécu des victimes fait également apparaître très nettement des différences de caractéristiques entre les violences subies par les femmes et celles subies par les hommes. Ainsi, les femmes victimes sont davantage concernées par des faits de violences psychologiques, sexuelles ou physiques commis dans la sphère intrafamiliale, en particulier conjugale, ce qui se traduit par une surexposition des femmes victimes à des faits répétés et sur des durées plus longues que les hommes victimes.

Dans le cas des violences par partenaire, les femmes victimes rapportent en outre plus fréquemment les types de violences potentiellement les plus graves. Quels que soient la nature des violences et le sexe de la victime, des hommes sont très majoritairement à l’origine des violences.

Enfin, un éclairage  spécifique sur les comportements à caractère sexiste ou sexuel au travail met en avant de premiers constats, avec là encore, une plus forte exposition des femmes à ce type de violences, et notamment des femmes en début de carrière.

Violences intrafamiliales, violences conjugales, violences au travail

En 2021, plus d’1 femme sur 5 et près d’1 homme sur 6, âgés de 18 à 74 ans, ont déclaré avoir subi une violence intrafamiliale avant l’âge de 15 ans (psychologique, physique ou sexuelle). Les femmes sont surexposées à ces violences commises au sein de la sphère familiale et en particulier aux violences sexuelles (6 % contre 2 % pour les hommes).

Plus d’1 femme sur 4 et 1 homme sur 5 déclarent avoir subi au moins une fois depuis l’âge de 15 ans des violences psychologiques au sein du couple ("par partenaire"). Les violences physiques ou sexuelles par partenaire sont plus rares, mais les écarts entre hommes et femmes plus importants : en 2021, 1 femme sur 6 déclare en avoir été victime au moins une fois depuis l’âge de 15 ans contre 1 homme sur 18.

20 % des hommes et 15 % des femmes âgés de 18 à 74 ans déclarent avoir subi au moins une fois depuis l’âge de 15 ans des violences physiques commises par une personne hors partenaire actuel ou ex-partenaire ("non-partenaire"). Les violences sexuelles par non-partenaire sont beaucoup plus rares pour les hommes (3 %) que pour les femmes (17 %).

Plus de 1 personne sur 4 dit avoir été confrontée au cours de sa vie professionnelle à au moins l’une des dix situations ou comportements indésirables à connotation sexiste ou sexuelle mesurés dans l’enquête. Ces situations concernent 3 fois plus de femmes que d’hommes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Sondage – Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale ?

Directement après l’annonce des résultats des élections européennes ce dimanche 9 juin 2024 où le RN est arrivé largement en tête, le chef de l’État a pris la décision de dissoudre l’Assemblée nationale afin de "redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote". Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron ? C’est notre sondage de la semaine.

Comment fonctionne le Parlement européen ?

Le siège du Parlement européen se situe à Strasbourg. C’est donc en France que se réuniront les 720 eurodéputés élus le 9 juin 2024 pour exercer les pouvoirs législatifs, budgétaire et de contrôle politique au niveau européen. On fait le point sur le rôle principal du Parlement qui est de représenter l’intérêt des citoyens de l’Union Européenne sur divers sujets.

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Les Alliés sans la Russie mais avec Zelensky attendus à Omaha Beach pour les 80 ans du D-Day

+ le programme de journée • Huit décennies plus tard, sur la même plage d'Omaha la "sanglante", contre "l'agresseur": les Alliés se retrouvent jeudi 6 juin 2024 sans la Russie en Normandie mais au côté de l'Ukrainien Volodymyr Zelensky, pour célébrer la victoire sur le nazisme alors que la guerre sévit de nouveau en Europe.

Européennes 2024 : À quoi sert l’Union européenne pour les Bisontines et les Bisontins ?

À quelques jours des élections européennes 2024 dont le scrutin se tiendra en France le 9 juin, on s'est posé la question : à quoi sert l'Union européenne pour les Bisontines et les Bisontins ? Réponses avec Julien Pea, directeur de la Maison de l'Europe en Bourgogne-Franche-Comté (réseau Europe Direct) dans notre rubrique mensuelle Quoi de neuf à Besac ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.74
légère pluie
le 14/06 à 15h00
Vent
4.74 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
73 %