Un portrait du pape Benoît XIV redécouvert au diocèse de Besançon

Publié le 10/12/2019 - 16:09
Mis à jour le 10/12/2019 - 16:09

Un portrait du pape Benoît XIV réalisé par le peintre français du XVIIIe siècle Subleyras a été redécouvert au diocèse de Besançon en décembre 2019. Le tableau a été récemment authentifié par Nicolas Lesur, historien de l’art et spécialiste de la peinture et du dessin français du XVIIIe siècle.

Portrait du pape Benoît XIV ©Pierre Guenat ©
Portrait du pape Benoît XIV ©Pierre Guenat ©

En mauvais état lors de sa redécouverte en septembre 2012 par l'Abbé Eric Poinsot, président de l'association des amis de la cathédrale Saint Jean et de son trésor, dans l'ancien grand séminaire de Besançon (actuel Centre diocésain), le tableau a depuis été restauré par l'atelier Vicat-Blanc grâce à l'association.

Vendredi 15 novembre, l'Association des amis de la cathédrale Saint-Jean et son trésor organisait, à Besançon, une conférence suite à la restauration du portrait du pape Benoît XIV. Nicolas Lesur, historien d'art et spécialiste de la peinture et du dessin français du XVIIIe siècle, était invité à présenter le travail du peintre français Subleyras. À l'occasion de cette conférence, le tableau avait été présenté publiquement pour la première fois depuis sa restauration. Nicolas Lesur l'avait alors authentifié comme étant un véritable Subleyras. Cette authentification est considérée comme une consécration pour cette toile qui n'a pas encore révélé tous ses secrets. Redécouvert par le père Eric Poinsot, l'origine et l'acquisition de ce portrait restent inconnues.

Portrait du pape Benoît XIV ©Pierre Guenat ©

"D'où venait alors notre portrait pour n'avoir pas été saisi ni à la Révolution ni en 1905 ?"

"Quand j'ai trouvé dans notre ancien séminaire le portrait de Benoît XIV, le pape des Lumières, j'ai eu tout de suite l'intuition d'un très beau tableau malgré son mauvais état", explique le père Eric Poinsot. "Lors de mes recherches, je me suis aperçu qu'un portrait de Benoît XIV avait été saisi à l'archevêché lors de la séparation de l'Église et de l'État en 1905 et qu'il se trouvait dans les réserves du Musée des Beaux-Arts de Besançon" ajoute-t-il.

De nombreuses interrogations s'en sont alors découlées : "D'où venait alors notre portrait pour n'avoir pas été saisi ni à la Révolution ni en 1905 ? Avait-il été caché au moment des inventaires ? Le tableau était-il entré dans nos collections après 1905, mais alors par qui ? Etait-il la propriété privée d'un évêque transmis de personne à personne comme le fit le cardinal Louis François Auguste de Rohan qui a légué au diocèse de Besançon le dessin de l'enlèvement des Sabines de Poussin qu'il tenait de son grand-père ?"

Il reste encore bien des mystères autour de ce tableau et de son histoire…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

L’acteur franc-comtois Damien Jouillerot publie un livre-témoignage sur son enfance harcelée à l’école

Après avoir publié deux ouvrages en tant que dessinateur sous le pseudonyme Gibus, l’acteur franc-comtois poursuivant sa carrière à Paris depuis plusieurs années, publiera un nouveau livre le 21 août 2024, cette fois bien plus personnel et réel, retraçant son passé d’enfant-star à l’écran, victime de harcèlement à l’école, intitulé Harcelé aux éditions Broché, préfacé par Gérard Jugnot.

Soirées estivales à la Saline royale d’Arc-et-Senans

PUBLI-INFOS • Du 11 juillet au 10 août 2024, les jeudis, vendredis et samedis, la Saline royale d’Arc-et-Senans vous invite à deux grands voyages. L’un, vous fait découvrir l’histoire de la Saline grâce à 200 personnes costumées. L’autre, vous permet de suivre Vincent Munier, photographe animalier, des Vosges au Tibet.

Un financement participatif pour la sortie d’un livre sur les 40 ans du cirque plume…

Bernard Kudlak, auteur du livre et metteur en scène, directeur artistique du Cirque Plume, propose un ouvrage retraçant la vie du cirque plume à travers 40 ans d’activités. Ce dernier est financé à hauteur de 10 % ce mois de juillet 2024 avec une somme récoltée de 8.216 euros. Il n’est pas trop tard pour participer…

Le No Logo festival peaufine les derniers préparatifs

Le No Logo Festival revient les 9, 10 et 11 août 2024 aux Forges de Fraisans. Pour cette nouvelle édition placée sous le signe des shows exclusifs et des cartes blanches avec plus de 50% d’artistes qui ne sont jamais venus au festival, les organisateurs ont dévoilé une surprise en clôture de la Dub Factory : L’Entourloop en Soundsystem Exclusive Show. 

Cinéma en plein air à la Citadelle de Besançon chaque jeudi soir du 18 juillet au 29 août

PUBLI-INFO • Cet été, le bel écrin de nature qu’est le Parc Saint-Étienne ne vous offrira pas seulement la vue sur la ville de Besançon. En effet, sa toile estivale s’y installera de nouveau en 2024. Petits et grands, à cette occasion, pourront retrouver chaque semaine des films populaires et intemporels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.3
nuageux
le 25/07 à 18h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
59 %