Alerte Témoin

Un prix scientifique international pour un chercheur de Besançon

Publié le 22/07/2016 - 19:01
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:35

Le prix scientifique international “Big on Small” a été remis le jeudi 21 juillet 2016 à Micky Rakotondrabe, de l’Institut FEMTO-ST de Besançon, pour ses travaux en micromécatronique. Ce jeune chercheur de 38 ans, responsable d’équipe dans son département de recherche, est ainsi reconnu pour l’excellence de ses travaux dans le domaine de la "micromécatronique". 

FemtoSTInstitutrecherche.jpg
©Damien. Femto-St

Sciences, Technologies

Chaque année, lors de la conférence international MARSS, un prix scientifique (ou award) récompense un jeune chercheur pour l’excellence de son activité et son rayonnement international. Il cible les domaines de la manipulation, l’automatisation et la robotique aux micro et nano-échelles. Le jeune chercheur lauréat est sélectionné par un panel d’experts internationaux reconnus dans le domaine (12 nationalités représentées).

Cette année, cet évènement international a eu lieu jeudi 21 juillet à Paris. 3 finalistes ont été retenu pour le premier "Big on small" : Anran Gao (Chine), Pierre Lambert (Belgique) et Micky Rakotondrabe. C’est donc ce dernier qui a remporté le prix, maître de conférence à l’Université de Franche-Comté et chercheur à l’institut FEMTO-ST à Besançon. A 38, il est responsable d’équipe dans son département de recherche, est ainsi reconnu pour l’excellence de ses travaux dans le domaine de la "micromécatronique", thématique scientifique au croisement des microsystèmes, de la mécanique, de l’électronique et de l’automatique. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.69
    ciel dégagé
    le 05/08 à 21h00
    Vent
    1.98 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    54 %

    Sondage