Un retour à la proportionnelle pour les législatives ?

Publié le 11/02/2021 - 09:58
Mis à jour le 11/02/2021 - 10:00

C'est le souhait de Laurent Croizier, président du Modem du Doubs, qui s'appuie sur 20 propositions pour agir "contre l'abstention", résultat d'une consultation citoyenne lancée en ligne...

Laurent Croizier © Hélène Loget ©
Laurent Croizier © Hélène Loget ©

Par sa prise de position, Laurent Croizier reste dans la ligne fixée par François Bayrou, président du Modem. Ce dernier, avait adressé un courrier au chef de l'État le 4 février dernier afin de lui rappeler que "cet engagement figurait explicitement dans [son] programme de président élu en 2017".

Pour rappel, le scrutin proportionnel est un système électoral où le nombre de sièges à pourvoir est partagé en fonction du nombre de voix recueillies.

Pour Laurent Croizier, ce mode de scrutin permettrait une "démocratie participative": "le scrutin exclusivement majoritaire ne permet pas cela  [de représenter fidèlement les sensibilités présentes dans le pays], seul le scrutin proportionnel permet cette juste représentation. Et malgré les promesses répétées, au fil des ans, par les différents partis au pouvoir, rien ne change !", s'insurge-t-il.

Pour remédier à ce "manque de représentativité", le Modem publie 20 propositions pour "agir contre l'abstention" (résultat d'une consultation citoyenne en ligne et d'un groupe de travail national auquel le MoDem du Doubs a participé). On trouve l’inscription plus automatique sur les listes électorales, l'instauration du scrutin proportionnel, l’introduction du vote à distance en complément du vote classique, la prise en compte du vote blanc et l’accès plus facile des plus fragiles à l’expression démocratique.

Voici les propositions :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.04
nuageux
le 02/12 à 18h00
Vent
0.79 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
98 %

Sondage