Une 40e journée des droits des femmes... sur un air de contestation

Publié le 08/03/2017 - 13:15
Mis à jour le 09/03/2017 - 09:26

Cette 40e journée internationale des droits des femmes ce mercredi 8 mars 2017 est  l’occasion de rappeler que la lutte pour l’égalité est toujours d’actualité, face à la résurgence de discours sexistes qui inquiète les mouvements féministes. Pour protester contre les inégalités salariales, les femmes sont invitées à cesser le travail à partir de 15h40. A Besançon un rassemblement est organisé à 16h, esplanade des droits de l’Homme notamment pour soutenir la grève des Polonaises contre l’interdiction de l’IVG du 3 octobre dernier et le mouvement #NiUnaMenos en Argentine.

 ©
©

Officialisée par les Nations unies en 1977, la journée du 8 mars fera écho cette année aux rassemblements de millions de personnes organisés ces derniers mois pour défendre leurs droits. Explosion du nombre de féminicides en Amérique latine, remise en question du droit à l'avortement en Europe, libération des discours machistes, "le 8 mars n'est pas seulement une commémoration, il doit permettre de réfléchir à la situation actuelle", explique Barbara Nowacka, femme politique polonaise et représentante du comité "Sauvons les femmes". Selon elle, il reste "beaucoup à faire concernant la place des femmes dans le monde du travail, dans la société et la politique".

De récents changements la préoccupent, comme la dépénalisation des violences domestiques en Russie ou la tentative du parti au pouvoir dans son pays, Droit et Justice (PiS), de limiter le droit à l'avortement, déjà parmi les plus restrictifs d'Europe. A l'automne, plus de 100.000 femmes s'étaient élevées contre ce projet, faisant plier, temporairement, le gouvernement. En 2015, le gouvernement conservateur espagnol avait déjà tenté de restreindre ce droit.

A la faveur d'un "virage à droite", il y a "une montée en puissance des anti-avortement au niveau européen. Ils s'allient, sont très présents sur les réseaux sociaux et disposent de l'appui politique", observe Christine Mauget, en charge des questions internationales au Planning familial.

Plus de 40 ans après la loi Veil légalisant l'avortement, le parlement français a adopté une loi pour contrer les sites anti-avortement soupçonnés de faire de la "désinformation". "En 2017, la question du machisme est encore centrale", ajoute Christine Mauget. "On a du mal à faire avancer les choses, mais on parvient à empêcher qu'elles reculent""Le problème ce n'est pas l'avortement mais les grossesses non-désirées", se désole Mme Mauget, insistant sur la prévention et l'éducation à la sexualité.

"15h40, on cesse le travail"

Autre motif de revendication, les inégalités salariales. Les femmes gagnent en moyenne 23% de moins que les hommes à l'échelle mondiale. Au rythme actuel, il faudra 70 ans pour résorber les écarts, estime l'OIT. En France, pour pointer cette différence, les femmes sont invitées mercredi à cesser de travailler à 15h40.

Lutte contre les violences

La lutte contre les violences reste aussi un sujet de préoccupation. Selon l'ONU, environ 35% des femmes ont déjà été victimes de violences physiques ou sexuelles dans le monde, 200 millions de filles et de femmes ont subi une forme d'excision et 700 millions de femmes ont été mariées avant 18 ans. En octobre, c'est toute l'Amérique latine qui s'est élevée face aux féminicides avec le mouvement #NiUnaMenos (Pas une de moins), né en Argentine après le meurtre d'une adolescente droguée et violée. "Les réseaux sociaux ont servi de catharsis", analysait Ariadna Estevez, chercheuse à l'Université nationale autonome de Mexico, saluant "un réveil" dans cette région.

"Nous sommes en colère mais pas impuissantes", ajoute Barbara Nowacka. "Les droits des femmes sont plus que jamais en danger, mais ils sont davantage discutés", poursuit-elle, espérant que des milliers de Polonaises se réuniront mercredi "contre le gouvernement" et en soutien "à toutes les femmes opprimées par le patriarcat et les religions".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Titres-restaurants, retraites… Tout ce qui change au 1er juillet

Le mois de juillet 2022 signe l'entrée en vigueur d'un certain nombre de nouveautés. Hausse de certaines prestations sociales, fin des chaudières au fioul et au charbon, baisse du plafond des titres-restaurants… Comme à chaque début de mois, de nombreuses évolutions vont impacter le porte-monnaie des Français.

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique à la veille des départs en vacances, qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué du 29 juin 2022.

Explosion du nombre de demandes d’AMP : appel aux dons de spermatozoïdes et d’ovocytes en Franche-Comté

APPEL AUX DONS • Jusqu’au 30 juin, une grande campagne de sensibilisation au don de gamètes se déroule partout en France pour encourager la population à donner ses spermatozoïdes et ses ovocytes afin de répondre à une demande plus forte que jamais suite à la loi bioéthique votée en août 2021 pour l’assistance médicale à la procréation (AMP). Dr Oxana Blagosklonov, responsable du centre d’études et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) au CHU de Besançon nous en parle…

Retour à la nature pour une jeune lynx femelle sauvée en mars dans le massif du Jura…

Une jeune lynx femelle a été remise en liberté le 8 juin 2022 à proximité du lieu où elle avait été recueillie (commune de Morteau) après avoir été signalée en détresse des suites d’une collision routière. Elle avait été capturée par le Centre Athénas, structure de soins à la faune sauvage spécialiste de l’espèce. 

Révélons les bricoleurs : quoi de neuf chez Leroy Merlin Besançon ?

PUBLI-INFO • Ça y est c’est l’été, les vacances approchent… Vous voulez en profiter pour recevoir vos amis, votre famille et prendre le temps de vous amuser ? C’est le moment de préparer vos travaux d’été ! Et pour ceux qui partent, il est encore temps de rendre la maison sûre et autonome pendant votre absence avec votre magasin Leroy Merlin à Besançon ! 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.77
ciel dégagé
le 02/07 à 6h00
Vent
1.88 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage