Une cérémonie militaire s’est déroulée au fort de Douaumont en hommage aux sapeurs d'assaut du 19e bataillon du génie

Publié le 25/10/2016 - 10:34
Mis à jour le 25/10/2016 - 10:34

Le 23 octobre 2016, une cérémonie militaire s’est déroulée au fort de Douaumont afin de rendre hommage aux sapeurs d’assaut du 19e bataillon du génie dont est issu le 19e régiment du génie, qui ont été les premiers à pénétrer le fort de Douaumont pour le reprendre aux Allemands il y a 100 ans...

PUBLICITÉ

Il y a 100 ans, le fort de Douaumont, verrou fortifie? surplombant la ville de Verdun, est repris aux Allemands par le Re?giment d’Infanterie Coloniale du Maroc, appuye? par les sapeurs d’assaut de la 2e compagnie du 19e bataillon du ge?nie, dont le 19e re?giment du ge?nie est he?ritier. Les sapeurs Ygon et Dumont sont les premiers a? rentrer dans le fort et capturent chacun une vingtaine de soldats ennemis. Ils seront re?compense?s de la Le?gion d’honneur.

Le 19e RG a honore? leur me?moire lors d’une ce?re?monie au Fort de Douaumont dimanche 23 octobre. Une plaque a e?te? inaugure?e en pre?sence de madame le Maire de Douaumont, Sylvaine Vaudron, de M. Yves Peltier, repre?sentant le conseil ge?ne?ral de la Meuse et de monsieur le colonel(ER) Alain Artisson, directeur de la mission histoire.

La plaque comme?morative a e?te? de?voile?e sous le regard de poilus en costume d’e?poque de l’association Horizon 14/18. De nombreux drapeaux d’associations ont e?te? pre?sents : la Fe?de?ration Nationale du Ge?nie (FNG) et de la Fe?de?ration Lorraine des Anciens du Ge?nie (FLAG) ont repre?sente? les anciens combattants.

Le lendemain, lundi 24 octobre, une ce?re?monie nationale s’est de?roule?e dans ces lieux en pre?sence du ministre de la De?fense. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.57
légère pluie
le 19/08 à 9h00
Vent
2.79 m/s
Pression
1018.37 hPa
Humidité
79 %

Sondage