Une demi-tête de porc retrouvée dans la mosquée de Chenôve

Publié le 10/05/2013 - 16:53
Mis à jour le 10/05/2013 - 16:56

Une demi-tête de porc a été retrouvée dans la nuit de mardi 7 à mercredi 8 mai devant la mosquée de Chenôve près de Dijon, suscitant la "consternation" du Rassemblement des musulmans de France (RMF). Celui-ci appelle les pouvoirs publics à "protéger la sacralité des lieux de culte musulman".

"Une demi-tête de porc congelée a été déposée devant la mosquée. C'est l'imam en personne qui l'a trouvée" devant sa mosquée de Chenôve, près de Dijon, a déclaré la police ce vendredi 10 mai, confirmant une information du journal régional Le Bien public.

Le Rassemblement des musulmans de France (RMF) dénonce dans un communiqué "le jet de têtes de porc" contre la mosquée, une version non confirmée par la police, qui évoque la découverte d'une seule demi-tête.

L'enquête, en cours, n'a pas encore permis de découvrir le ou les auteurs de cette agression, "à caractère raciste et islamophobe" selon le RMF. 

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Hommage à Samuel Paty : la maire d’Ornans invite les habitants à poser une bougie sur leur fenêtre

Isabelle Guillame a décidé de mettre les drapeaux de la mairie d'Ornans en berne jusqu'à la fin de la semaine. Ce mercredi 21 octobre 2020, jour d'hommage national, les conseillers observeront une minute de silence. La maire d'Ornans invite les habitants "à s’associer à cet hommage et à poser une bougie sur leur fenêtre dès ce soir".

Samuel Paty tué : « Nous sommes scandalisés que des gens emplis de haine associent l’Islam à leur folie meurtrière » (Mosquées de Besançon)

Suite à l'assassinat du professeur d'histoire-géographique Samuel Paty vendredi dernier, les responsables des mosquées de Besançon dénoncent un acte "odieux" qui vient "remettre en question l'exercice du métier noble d'enseignant". Ils appellent "à la vigilance et à l'unité pour faire front contre l'extrémisime et toutes les tentatives de division de notre pays."

Frappée et tondue à Besançon parce qu’elle aime un chrétien : Gérald Darmanin parle de barbarie

Les réactions se multiplient après les violences subies par une adolescente musulmane de 17 ans dans le quartier des Clairs-soleils à Besançon. Le ministre de l'Intérieur estime que cette violence appelle aux sanctions les plus sévères. Pour Anne Vignot, la maire EELV de Besançon cette "intolérance (...) n'a pas sa place dans notre République."

Une adolescente musulmane tondue et frappée pour avoir fréquenté un chrétien

Les parents, l'oncle et la tante d'une adolescente musulmane de 17 ans originaire de Bosnie-Herzégovine l'ont tondue et violemment frappée lundi 17 août 2020 dans le quartier des Clairs-Soleils à Besançon, lui reprochant une liaison avec un jeune serbe chrétien, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Besançon.

Célébration de l’Aïd-el-Kebir en Bourgogne-Franche-Comté : des règles sanitaires et environnementales à respecter

La fête de l’Aïd-el-Kébir devrait débuter vers le samedi 1er août 2020. La date, fixée par le conseil français du culte musulman, sera confirmée une dizaine de jours avant l’événement. Cette fête, qui dure traditionnellement trois jours, donne lieu à des abattages rituels d’animaux et doit se dérouler dans le respect des réglementations sanitaires, environnementales, relatives au bien-être animal et commerciales, rappelle la préfecture de Bourgogne Franche-Comté.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.36
couvert
le 22/10 à 0h00
Vent
2.18 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
86 %

Sondage