Alerte Témoin

Dans les coulisses d'une boutique de robes de mariée

Publié le 31/10/2016 - 16:42
Mis à jour le 02/11/2016 - 09:51

Le Salon des mariés se tient à Micropolis du 4 au 6 novembre 2016. A la boutique Mariage Complice, Christophe et Victoria préparent cet événement depuis plusieurs mois. maCommune les a suivi

mariage_complice.jpg
© dr

Les complices du mariage

PUBLICITÉ

Du côté de Micropolis, les professionnels du mariage s’affairent pour préparer la 30ème édition du Salon des mariés qui se tient du 4 au 6 novembre. Place Victor Hugo, dans la boutique Mariage Complice, Victoria et Christophe ont déjà préparé l’événement depuis plusieurs mois. En ce lundi de la fin du mois d’octobre, malgré les nombreux préparatifs du salon, Christophe et Victoria sont très occupés...à retapisser la boutique. “Nous avons décidé ça ce week-end ! Cette couleur chocolat ne nous plaisaient plus, nous allons le tapisser les murs en gris pailleté, comme la seconde partie du magasin. Cela assurera une continuité dans l’espace ” explique la gérante, Victoria.

Au salon impossible de tout présenter, Christophe et Victoria ont du faire des choix. “ Nous avons fait une sélection des robes qui vont défiler et d’une dizaine de modèles pour notre stand. Il s’agit des présenter différents styles en fonction des tendances du moment. Comme les demoiselles ne peuvent pas essayer sur les salons, notre rôle est surtout de cerner leurs souhaits et leur budget puis de les conseiller lorsqu’elles viennent nous voir en boutique ” poursuit Christophe. Et bien que le salon ne soit que dans quelques jours, l’agenda de Mariage Complice est déjà bien rempli pour plusieurs semaines.

D’origine russe, Victoria est arrivée en France en 2005 après avoir suivi des études de couture et s’être perfectionnée en corseterie dans son pays natal. D’abord gérante de la boutique de robes de mariées Élégance Création à Valdahon, elle saisit l’opportunité d’acheter la boutique située 1 place Victor Hugo en 2014. En 2015, elle décide de développer son activité en reprenant les locaux adjacents au magasin, où se trouvait auparavant une librairie, et en recrutant Christophe. “ Nous nous étions croisés à plusieurs salons des mariés depuis 2012 et nous nous sommes tout de suite bien entendus. Nous sommes vraiment complices au quotidien ! ” explique Victoria. Déjà connu des clientes pour avoir travaillé durant 7 ans à Mariage en appartement, Christophe s’est formé seul au monde du mariage après avoir réalisé une carrière militaire en tant que majordome du général. “ Après 15 ans d’armée je suis arrivé dans ce secteur parce que je connaissais le gérant d’une boutique de robes de mariées. J’ai décidé de me former seul aux matières, formes, couleurs, styles...j’ai effectué beaucoup de recherches sur les dentelles par exemple. ” Aujourd’hui, spécialistes reconnus, Christophe et Victoria sont sollicités par des clientes parfois venues de loin.

Tandis que Victoria prépare les murs de la partie du magasin Mariage Complice qui est située place Victor Hugo, Christophe poursuit ses activités habituelles dans la seconde partie. La matinée débute par différentes tâches administratives et comptables dans l’ambiance feutrée du magasin, où les robes alignées dévoilent leur dentelles et autres soieries. Plus de 200 modèles sont présentés ici, allant du plus simple au plus extravagant. Certains modèles sont très sobres, d’autres plus travaillés avec de la dentelle de Calais par exemple. Si la majorité des robes est blanche, il existe tout de même des collections de couleur. “ Nous avons une large gamme de robes, avec les collections des marques Cymbelline, Annie Couture et Démétrios. De plus, nous proposons des créations sur-mesure réalisées par Victoria ” explique Christophe.

Cette partie création ne représente que 5% de l’activité du magasin qui mise plutôt sur les collections de marque. Les demoiselles s’offrent souvent quelques touches de création, en faisant customiser les robes de collections par exemple. Avec des prix allant de 300 à 3000 euros, la gamme est assez vaste pour satisfaire un large public. Le budget moyen, autour des 2000 euros, ne semble pas connaître la crise puisqu’il augmente sensiblement. Mais, pour la majorité des clientes se sont les robes coûtant entre 800 à 1000 euros qui séduisent.

Infos + : 

Salon des mariés, Micropolis. Vendredi 4/11 de 18h à 22h avec à partir de 20h30 un défilé en avant-première suivi de feux d’artifices. Samedi 5 et dimanche 6 de 10h à 19h. Tarif normal 5,50€. www.salondelamariee.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

publi-info • Chaque été, la Saline royale d’Arc-et-Senans crée l’événement, à la fois par ses expositions temporaires, mais aussi au travers d’un festival des jardins. En 2019, avec la Saline royale, nous fêterons les 50 ans de Woodstock, le célèbre festival de musique qui a rassemblé 500 000 personnes en août 1969 à deux heures de New-York.

Soirée DisKO 2 à Besançon : « Un vrai plateau sportif de haut niveau pour rendre hommage à Jean Josselin »

CE SOIR • Après une première édition à La Rodia en 2018, les créateurs du concept DisKO, Philippe Haag et Morrade Hakkar du Local Boxe Club de Besançon, organisent une seconde édition ce vendredi 22 mars 2019 au Palais des Sports. Au programme : un concert d'electropop et des combats de boxe de haut niveau masculins et féminin. Le tout, dans le but de donner un coup de pouce à Jean Josselin, illustre boxeur bisontin…

8 mars à Besançon : « Ce n’est pas la fête des femmes, mais une journée internationale de lutte pour les droits des femmes ! »

Programme à Besançon • Comme chaque année depuis 1977, le 8 mars est la journée de lutte pour les droits des femmes en France, mais aussi dans plusieurs pays du monde. À Besançon, un programme riche de nombreuses actions et manifestations du 5 au 24 mars 2019 est orchestré par le Centre d'information sur les Droits des femmes et des familles (CIDFF) du Doubs et ses associations locales.

Besançon : l’évènement DisKO revient en 2019 pour aider l’ancien boxeur bisontin Jean Josselin

VIDEO • Après une première soirée à succès en 2018 à La Rodia, les créateurs du concept DisKO, Philippe Haag et Morrade Hakkar du Local Boxe Club de Besançon organisent une nouvelle édition le 22 mars 2019 au Palais des sports. Objectif : récolter des fonds pour aider le boxeur bisontin à la retraite, Jean Josselin.

23e édition des artisans au Grand Cours à Pontarlier : 71 exposants, une grande roue, un écran géant…

Les artisans reviennent au Grand Cours de Pontarlier ces 17, 18, et 19 août 2018… Cet évènement, encré dans le paysage pontissalien, est organisé par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale de Franche-Comté et soutenu par la Ville de Pontarlier. 10 000 visiteurs sont attendus, 71 artisans dont 61 sont Francs-comtois...  

Retour en images sur le festival Bien Urbain !

Du 8 juin au 8 juillet 2018, le festival Bien Urbain a rempli la ville de Besançon d'œuvres temporaires, à l'Arsenal mais aussi dans de nombreuses rues de la capitale comtoise ! La photographe Elise Murcia-Artengo vous propose un retour en images sur cet art dans l'espace public…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.7
pluie modérée
le 19/02 à 9h00
Vent
4.79 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
96 %

Sondage