Une marche contre Monsanto à Besançon

Publié le 15/05/2016 - 11:43
Mis à jour le 15/05/2016 - 17:54

Le samedi 21 mai 2016, à Besançon comme dans de nombreuses villes en France et dans le monde, une grande marche citoyenne partira à 14 heures Place de la Révolution, pour dénoncer les agissements de Monsanto et des autres multinationales de l’agrochimie.

 ©
©

Les pesticides utilisés en grande quantité par l’agriculture intensive depuis les années 50 ont conduit à une accumulation massive de résidus toxiques dans notre environnement (la terre, l’eau, l’air), dans nos aliments et finalement dans notre corps. 

Avec 63 000 T de matière active de pesticides utilisées annuellement, la France reste, de loin, le premier utilisateur européen.

En mars 2015, l’organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que le glyphosate, matière active du ROUNDUP, est « probablement cancérigène » pour l’homme. De nombreuses études mettent en évidence la toxicité du Roundup. Cependant, les tests AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) sont réalisés sans les adjuvants qui rendent le glyphosate beaucoup plus efficace donc plus toxique.

69% des Français se déclarent opposés au renouvellement de l'autorisation du glyphosate. Mais sous la pression des lobbys de l'agrochimie, le 18 mai, la Commission Européenne va demander aux Etats membres de voter le renouvellement de cette autorisation pour 10 ans ! 

D'autre part, il y a un lien entre OGM et pesticides : la majorité des plantes transgéniques sont modifiées pour résister à un herbicide. Le soja OGM importé en grande quantité du continent américain pour alimenter nos élévages subit d’importants traitements au Roundup.

Devant cette situation, Stop Monanto Besançon et le collectif Pour une Franche-Comté sans OGM demandent : 

  • le retrait immédiat des produits à base de glyphosate (Roundup) 
  • un moratoire sur les importations de soja OGM 
  • un étiquetage signalant les animaux nourris aux OGM 
  • un plan de réduction important de l’utilisation des pesticides 
  • une politique agricole encourageant vraiment la pratique de l’agriculture biologique 

D’autres initiatives se dérouleront en préalable à la marche :

Le 18 mai à 20h au FJT les Oiseaux, un débat autour du film "Pesticides... non merci !". La question de la contamination des eaux par les pesticides en Franche-Comté sera soulevée. 

Le 20 mai, une action ciblée non encore dévoilée sera menée pour informer sur les dangers des herbicides vendus au grand public.

Ces diverses actions sont soutenues par plusieurs organisations et collectifs dont la Confédération Paysanne, Biocoop, France Nature Environnement Franche-Comté, pour une Franche Comté sans OGM, SOS Loue et Rivières Comtoises, les Incroyables Comestibles de Besançon...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Des membres du CESER en visite au laboratoire Femto-ST

Les membres du conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ont visité mardi 9 juillet 2024 le laboratoire Femto-St à Besançon. Ils ont notamment échangé avec le directeur, des chercheurs et un représentant de la délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation.

Gros bug mondial Microsoft : chaînes TV, aéroports et entreprises subissent d’importantes perturbations

Mise à jour à 16h56 • Depuis vendredi 19 juillet 2024 au matin, de nombreuses entreprises et administrations rencontrent d’importants problèmes informatiques, comme des dysfonctionnements sur des terminaux de paiements our pour les règlements en ligne sur certains sites, des problèmes dans des aéroports et des chaînes télévisées perturbées comme Canal+ ou TF1.. D’où vient ce bug mondial ?

À quoi ressemble la nouvelle base nautique d’Osselle ?

La nouvelle base nautique d'Osselle, renommée Les lacs d'Osselle, entièrement rénovée, a été inaugurée jeudi 18 juillet 2024 en présence notamment d'Anne Olszak, maire d'Osselle-Routelle, d'Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Ludovic Fagaut, vice-président du Département du Doubs et Patrick Ayache, vice-président en charge du tourisme de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Des congés menstruels pour "améliorer la qualité de vie au travail"

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

En images : cérémonie, village des armées et défilé du 14 juillet

De nombreux Bisontins et Bisontines se sont donnés rendez-vous ce dimanche 14 juillet 2024 sur le parking Chamars pour assister à la dernière cérémonie de prise d’armes du Général Rondeau et visiter le village des armées. Les spectateurs ont également pu assister au défilé à pied et motorisé des forces armées avec la présence de blindés sur le Boulevard Charles de Gaulle.

La Biscuiterie Billiotte réintègre le centre-ville de Besançon

Autrefois situé place Pasteur, la Biscuiterie Billiotte revient cette fois au 56 Grande Rue à Besançon dans l’ancienne boutique d’habillement pour enfant Catimini. Après Valentigney, Montbéliard et Bart, l’enseigne spécialisée dans le biscuit en vrac vient d’ouvrir sa quatrième boutique le 28 juin 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.88
légère pluie
le 21/07 à 21h00
Vent
1.38 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
85 %