Une marche contre Monsanto à Besançon

Publié le 15/05/2016 - 11:43
Mis à jour le 15/05/2016 - 17:54

Le samedi 21 mai 2016, à Besançon comme dans de nombreuses villes en France et dans le monde, une grande marche citoyenne partira à 14 heures Place de la Révolution, pour dénoncer les agissements de Monsanto et des autres multinationales de l'agrochimie.

 ©
©

Les pesticides utilisés en grande quantité par l’agriculture intensive depuis les années 50 ont conduit à une accumulation massive de résidus toxiques dans notre environnement (la terre, l’eau, l’air), dans nos aliments et finalement dans notre corps. 

Avec 63 000 T de matière active de pesticides utilisées annuellement, la France reste, de loin, le premier utilisateur européen.

En mars 2015, l’organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que le glyphosate, matière active du ROUNDUP, est « probablement cancérigène » pour l’homme. De nombreuses études mettent en évidence la toxicité du Roundup. Cependant, les tests AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) sont réalisés sans les adjuvants qui rendent le glyphosate beaucoup plus efficace donc plus toxique.

69% des Français se déclarent opposés au renouvellement de l'autorisation du glyphosate. Mais sous la pression des lobbys de l'agrochimie, le 18 mai, la Commission Européenne va demander aux Etats membres de voter le renouvellement de cette autorisation pour 10 ans ! 

D'autre part, il y a un lien entre OGM et pesticides : la majorité des plantes transgéniques sont modifiées pour résister à un herbicide. Le soja OGM importé en grande quantité du continent américain pour alimenter nos élévages subit d’importants traitements au Roundup.

Devant cette situation, Stop Monanto Besançon et le collectif Pour une Franche-Comté sans OGM demandent : 

  • le retrait immédiat des produits à base de glyphosate (Roundup) 
  • un moratoire sur les importations de soja OGM 
  • un étiquetage signalant les animaux nourris aux OGM 
  • un plan de réduction important de l’utilisation des pesticides 
  • une politique agricole encourageant vraiment la pratique de l’agriculture biologique 

D’autres initiatives se dérouleront en préalable à la marche :

Le 18 mai à 20h au FJT les Oiseaux, un débat autour du film "Pesticides... non merci !". La question de la contamination des eaux par les pesticides en Franche-Comté sera soulevée. 

Le 20 mai, une action ciblée non encore dévoilée sera menée pour informer sur les dangers des herbicides vendus au grand public.

Ces diverses actions sont soutenues par plusieurs organisations et collectifs dont la Confédération Paysanne, Biocoop, France Nature Environnement Franche-Comté, pour une Franche Comté sans OGM, SOS Loue et Rivières Comtoises, les Incroyables Comestibles de Besançon...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Pas de « Baby boom » après le premier confinement : la natalité en chute libre en France

Au printemps 2020, les romantiques pronostiquaient un "baby-boom" dans la foulée du premier confinement national. Ces longues journées passées sous le même toit n’allaient-elles pas rapprocher les cœurs et les corps, stimulant les désirs d’enfants ? Un an plus tard, les faits donnent plutôt raison aux pessimistes : la natalité est en chute libre en France, sur fond de morosité ambiante, selon les données publiées par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), jeudi 25 février.

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.

143 affiches contre les violences sexistes et sexuelles exposées au tribunal de Besançon 

Le parquet de Besançon accueille une exposition inédite ce mois de février 2021. Des élèves de collèges, lycées et post bac de l'académie de Besançon ont réalisé des affiches dans le cadre du concours pour la prévention contre les violences sexistes et sexuelles. Les lauréats seront récompensés le 8 mars prochain. 

L’UFC-Que Choisir alerte sur les dangers de certaines encres de tatouage

À la suite des résultats de ses tests en laboratoire sur les composants des encres de tatouage, l’UFC-Que Choisir tire la sonnette d’alarme ce jeudi 18 février et saisit la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) pour procéder au retrait et au rappel de nombreux produits.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.24
pluie modérée
le 26/02 à 18h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
59 %

Sondage