Une mutuelle pour les personnes défavorisées lancée par des ex-salariés de DIM et d'une fonderie en Bourgogne

Publié le 30/07/2014 - 13:37
Mis à jour le 30/07/2014 - 13:40

D'anciens salariés de DIM et de la Fonderie d'Autun (Saône-et-Loire), fermée en 2002, ont créé une association favorisant l'accès à une assurance santé complémentaire, qui propose des tarifs attractifs aux personnes défavorisées, a-t-on appris mercredi 30 juillet 2014 auprès de l'association.

url.jpg
Photo d'illustration - ©http://es.fotopedia.com/wiki/Cirug%C3%ADa#!/items/cn6fj7v4hbdu9-Q61hdx8FaZI
PUBLICITÉ

L’Association Inter-Entreprises locales d’Entraide sociale (Ailes) est née d’un projet initié en 2007 par d’anciens salariés de la Fonderie d’Autun et de DIM, qui se sont regroupés pour bénéficier de prestations sociales garantissant des tarifs compétitifs.

Leurs deux mutuelles sont tombées d’accord pour proposer, depuis début juillet, une offre commune caractérisée par des tarifs « de 15 à 25% moins chers que ce qui est généralement proposé », selon le président de l’association, Frédéric Besacier. « Elle garantit de bons niveaux de remboursements à tous ses adhérents », a-t-il déclaré, précisant : « Tout le monde aujourd’hui doit être convenablement couvert et il n’est pas question de vendre des prestations au rabais ».

Les cotisations mensuelles varient de 25 euros à 115 euros

Cette offre réunit quatre niveaux de garanties d’assurance santé dont les coûts sont définis selon l’âge des adhérents et les prestations choisies. Les cotisations mensuelles varient de 25 euros à 115 euros, pour la formule la plus complète.

Ailes s’adresse à tous « mais surtout aux étudiants, aux retraités à faibles revenus et aux personnes défavorisées socialement », a expliqué Jérémy Pons, conseiller chez Mutuelles de France Plus, partenaire de Ailes.

Cette offre de tarifs préférentiels est une spécificité: « c’est à la fois technique grâce à la loi des grands nombres mais c’est aussi l’aspect social de notre mutuelle », a-t-il dit, ajoutant que Ailes est la seule association « aussi sociale » avec laquelle est associée Mutuelles de France Plus.

Dans les locaux de l’association à Autun, Françoise, 59 ans, a expliqué sa situation : « Mon mari sera bientôt à la retraite et avec 1.420 euros de revenus par mois pour nous deux, on ne pourra pas payer les 237 euros pour bénéficier de notre mutuelle actuelle », tandis que Ailes lui a estimé une cotisation comprise « entre 170 et 200 euros » pour des prestations équivalentes.« Il est indispensable d’avoir une mutuelle, c’est une obligation, à notre âge », a-t-elle assuré.

Près d’un mois après son lancement, ce sont principalement des retraités qui se sont adressés à Ailes, selon M. Pons, qui prévoit que prochainement des demandeurs d’emploi pourraient pousser la porte de l’association. « Le bouche à oreille est en train de se lancer », a-t-il observé.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La poste de Mouthe rouvre ses portes

La poste de Mouthe rouvre ses portes

Nouvelle signalétique, mobilier moderne, couleurs dynamiques, espace clair, nouvel accueil, tout a été repensé à la poste de Mouthe… Elle rouvre ses portes le 29 juillet 2019 à 14h00. Elle était fermée depuis le 13 juin dernier.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.11
nuageux
le 23/07 à 12h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1018.79 hPa
Humidité
45 %

Sondage