À Besançon, ne dites plus musées du centre mais musées des Arts et du Temps

Publié le 31/01/2024 - 14:01
Mis à jour le 02/02/2024 - 10:25

Les musées de Besançon, désormais réunis sous le sigle MAT pour Musées des Arts et du Temps, ont dévoilé mardi 30 janvier 2024 au musée du Temps, la nouvelle orientation culturelle choisie pour l’année 2024.

New York a déjà son MET (Metropolitan Museum of Art), Besançon a désormais son MAT. Il n’est nullement question de partie d’échecs ici mais de la nouvelle appellation du musée des Beaux-Arts et de l’Archéologie et du musée du Temps autrefois dénommés musées du centre et désormais réunis sous une nouvelle identité nommée Musées d’Arts & du Temps (MAT).

Une mutualisation qui entraîne de ce fait un nouveau sigle, un nouveau logo et pour la première fois une programmation groupée qui a été dévoilée ce mardi 30 janvier au musée du Temps par la maire de Besançon Anne Vignot, l’adjointe à la Culture Aline Chassagne et la directrice des deux musées Laurence Madeline.

L’objectif est ici de réaffirmer "le lien extrêmement fort établi entre les deux musées" a annoncé Anne Vignot en préambule de la présentation. Une "réunification de ces deux musées" pour Aline Chassagne qui permet de "redonner une dynamique" mais également d’apporter plus d’attention sur le musée du Temps pour la directrice Laurence Madeline qui souhaite désormais "lui apporter un même degré d’attention et d’inspiration".

Un pique-nique musical place de la Révolution

Parmi les grands rendez-vous culturels de 2024, le point d’orgue sera l’arrivée le 24 février 2024 du fragment central du Déjeuner sur l’herbe de Claude Monet. Les équipes du musée ont d’ailleurs choisi d’accompagner cet événement d’un pique-nique musical sur la place de la Révolution le 2 juin 2024.

Avant cela, l’acquisition de la grande toile du Mérite de tout pays de François Boucher viendra renforcer la collection du musée.

L’exposition "Made in Germany" du 4 mai au 23 septembre au musée des Beaux-Arts et d’Archéologie estampillée "exposition d’intérêt national" mettra en lumière 70 oeuvres de la Renaissance germanique. Elle aura lieu simultanément avec les musées de Colmar et de Dijon et est placée sous le haut patronage du président de la République et de la république fédérale d’Allemagne.

Un travail de fonds au musée du Temps

D’autres événements seront au programme et viendront rythmer cette nouvelle saison culturelle tout en favorisant la médiation c’est notamment le cas des nocturnes mensuelles, des nombreuses visites, ateliers de pratique artistique et bien d’autres.

Quant au musée du Temps, la directrice Laurence Madeline a annoncé qu’il allait subir "une introspection active" afin de "regarder de près l’ensemble des collections qui s'est constitué" et de faire un inventaire complet. Cela dans l’objectif de mieux définir le projet scientifique et culturel du musée de manière à ce qu’il réponde "à toutes les attentes, à la fois celles des collections mais aussi des équipes et des Bisontins". Ce "travail de fonds" s’accompagnera d’un travail de médiation qui viendra "palier l’absence d’événements traditionnels" a conclu la directrice.

1 Commentaire

J'aime bien aller visiter le patrimoine bisontin, mais le musée du temps trompe un peu sur son nom. Pour moi le musée du temps, ca va du cadran solaire, le clocher de nos églises, .. jusqu'à la relativité d'Einstein, et le temps quantique. On est loin de tout cela, et ce musée du temps n'expliquepas son approche que je n'ai d'ailleurs pas compris.
Publié le 31 janvier à 16h57 par Nicolas VACELET • Membre

Un commentaire

  • nicolas.vacelet@gmail.com dit :

    J’aime bien aller visiter le patrimoine bisontin, mais le musée du temps trompe un peu sur son nom.
    Pour moi le musée du temps, ca va du cadran solaire, le clocher de nos églises, .. jusqu’à la relativité d’Einstein, et le temps quantique.
    On est loin de tout cela, et ce musée du temps n’expliquepas son approche que je n’ai d’ailleurs pas compris.

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

Mardis des rives : le programme des soirées estivales au bord du Doubs…

Du 9 juillet au 27 août 2024, le festival Mardis des rives, organisé et financé par Grand Besançon Métropole, est de retour ! Au total, ce sont huit concerts gratuits qui seront proposés dans le Grand Besançon. Animations, restauration, bibliobus... zoom sur ces soirées estivales le long du Doubs.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.72
ciel dégagé
le 25/06 à 9h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
67 %