Une nouvelle version de l'application de traçage StopCovid lancée le 22 octobre

Publié le 12/10/2020 - 14:19
Mis à jour le 15/10/2020 - 16:55

Une nouvelle version de StopCovid, l'application française de traçage des malades du coronavirus, sera lancée le 22 octobre, après l'échec relatif de sa première mouture, a annoncé ce lundi 12 octobre 2020 le Premier ministre Jean Castex sur Franceinfo.

 ©
©

StopCovid, sous sa forme actuelle, a été installée plus de 2,6 millions de fois depuis début juin, soit bien moins que les applications britanniques et allemandes, téléchargées respectivement 16 et 18 millions de fois. Selon des chiffres gouvernementaux la semaine passée, seulement 7.969 personnes s'y sont déclarées comme étant positives, et 472 notifications ont été envoyées à de potentiels cas contacts.

Et le Premier ministre lui-même avait admis sur un plateau de télévision fin septembre ne pas avoir téléchargé l'application, plaidant a posteriori "l'honnêteté". "J'ai pris un portable sécurisé, donc je n'ai pas téléchargé téléCovid (sic)", a-t-il déclaré lundi, reconnaissant que l'application n'avait "pas eu les effets escomptés".

"Le gouvernement, le président de la République, ont demandé à travailler sur une nouvelle version qui sera officiellement lancée le 22 octobre et donc à ce moment-là je la téléchargerai", a-t-il ajouté.

Le secrétaire d'Etat chargé du numérique Cédric O avait admis la semaine passée devant le Sénat que l'application marchait "mal". "Si nous voulons relancer l'application, nous avons besoin de trouver des relais et des alliés. (...) Si les professions médicales estiment que c'est utile, alors elles doivent le dire", avait-il insisté, notant "le manque de confiance" dont souffre la parole politique.

Une nouvelle société doit remplacer fin octobre le français CapGemini qui travaillait jusqu'alors gratuitement comme chef de projet. Elle sera désignée via une procédure d'appel d'offres, et le plafond mensuel de dépenses liées à l'application augmentera, de 100.000 euros aujourd'hui à "probablement autour de 200.000 euros", a indiqué Cédric O.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Ce n’est pas parce qu’on en parle plus que la grippe a disparu : la CPAM du Doubs vous invite à vous faire vacciner

PUBLI-INFO • La vaccination contre la grippe saisonnière se déroule jusqu'au 31 janvier 2022 dans un contexte encore marqué par la crise sanitaire de la Covid-19. La vaccination contre la grippe est possible en ville depuis le 22 octobre, en Ehpad et établissements de santé depuis le 18 octobre afin de saisir toutes les opportunités de vaccination et d’optimiser les deux campagnes de vaccination, grippe et rappel Covid-19, et dans l’objectif d’un haut niveau de protection des plus fragiles.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.14
légère pluie
le 01/12 à 18h00
Vent
5.65 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
98 %

Sondage