Une proche de Moscovici chef de cabinet du président du Sénat

Publié le 04/06/2012 - 13:04
Mis à jour le 04/06/2012 - 13:06

L’ancienne attachée parlementaire de Pierre Moscovici, Sandra Thévenoud, devient chef de cabinet de Jean-Pierre Bel.

promotion

PUBLICITÉ

Le président PS du Sénat, Jean-Pierre Bel, a nommé une femme, Chantal Jourdan, préfète, comme directrice de son cabinet en remplacement de Pierre-René Lemas devenu secrétaire général de l’Elysée après l’élection de François Hollande.

Après plusieurs départs outre celui de M. Lemas, M. Bel a complété son équipe de collaborateurs en nommant Frédéric Pacoud (36 ans) directeur-adjoint de cabinet et Sandra Thévenoud (40 ans) chef de cabinet.

Cette dernière, née en octobre 1971, a fait une partie de sa carrière auprès de Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et député du Doubs, dont elle a intégré le cabinet quand il était ministre des Affaires européennes (2000-2002) avant de devenir son assistante parlementaire.

Entrée en 2005 comme conseillère au groupe PS du Sénat elle devient chef de cabinet de Jean-Pierre Bel à la présidence du groupe PS du Sénat, avant de le suivre à la présidence en octobre 2011 comme conseillère chargée des élus puis chef de cabinet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.72
couvert
le 21/05 à 21h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1018.6 hPa
Humidité
91 %

Sondage