Alerte Témoin

Valorésidence, du home staging et de la décoration d'intérieur à Saône

Publié le 11/12/2015 - 14:30
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:44

Martine Chaussalet, a installé Valorésidence, sa boutique de décoration d'intérieur à Saône il y a quelques mois seulement. Relooking, home-staging, conseils, Martine est là pour "créer le coup de cœur".

valoresidence.jpg
Relooking, home staging et conseil en décoration

"Créatrice de coups de coeur", voilà le slogan que Martine à choisi pour l'ouverture de sa boutique Valorésidence : "Ma passion est le home-staging, qui consiste à mettre en valeur les volumes dans un logement destiné à la vente". Il s'agit de provoquer le coup de cœur chez l'acheteur potentiel. Mais, si cette pratique est très développée dans les grandes villes, elle peine encore à s'implanter en province.

Relooking de meubles

Le home-staging est la première activité que Martine a lancée lors de la création de son entreprise en 2013. Mais devant la faible demande, l'entrepreneuse a choisi d'élargir son offre. "Je relookais déjà des meubles pour ma famille et mes amis, puis j'ai trouvé ce local à Saône dans lequel je peux travailler et vendre mes meubles et objets de décoration. Cette activité marche très bien" nous raconte Martine. On peut ainsi lui confier des vieux meubles dont on ne veut pas se séparer mais qui ont besoin d'être mis au goût du jour. "Dans ce cas, je me rends chez les clients pour connaître leur univers et leur proposer un relooking adapté à leurs goûts", explique-t-elle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.

Automobile : les syndicats de PSA veulent attendre la fin du pic pour relancer la production

Coronavirus • Ils mettent en garde contre une reprise prématurée de la production. Les syndicats du groupe automobile estiment qu’il est nécessaire d’attendre la fin du pic épidémique pour relancer une production "de voitures qui ne sont pas vendues". La CGT dit cependant ce lundi soir son accord pour fabriquer des respirateurs à Poissy.

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Offre d'emploi
 -1.14
ciel dégagé
le 02/04 à 3h00
Vent
1.08 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
81 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune