Ville de Besançon + police municipale = "je t'aime moi non plus"

Publié le 17/02/2022 - 12:01
Mis à jour le 17/02/2022 - 11:41

Dans un communiqué du 15 février 2022, le syndicat Force ouvrière de la police municipale de Besançon dénonce une « non-reconnaissance » de la profession de la part de sa direction, la Ville de Besançon.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Le syndicat rapporte que depuis l'arrivée de la maire au pouvoir, le "coeur de métiers" des policiers municipaux est de verbaliser "ostensiblement" les automobilistes qui roulent au-delà de 20 km/h au centre-ville, alors que "les missions de la police municipale sont nombreuses : tranquillité, sécurité, salubrité, maintien du bon ordre et médiation sont abandonnés au profit de tâches robotisées."

Suite à plusieurs actions, tentatives de négociations et discussions entre la direction, les élus et les organisations syndicales et les agents autour des difficultés déjà rencontrées, FO rapporte que "la municipalité reconnaît que la police municipale fait partie des métiers en tension". Toutefois, "l'employeur s’évertue à annualiser le temps de travail au grand détriment  des agents en voulant missionner ces derniers en soirée alors qu’il est prouvé que les besoins des bisontins se situent principalement le matin."

Le syndicat conclut : "La -non -reconnaissance- de la profession de policier municipal conduit au découragement de ces professionnels, qui à l'image des agents de la fonction publique territoriale, souffrent déjà d'un manque de considération et de salaires au rabais !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

La maire de Besançon, Anne Vignot réagit à la situation concernant la réforme des retraites

Dans un communiqué en date du 25 mars, la maire de Besançon Anne Vignot dénonce la gestion de crise actuelle du gouvernement tout en condamnant les derniers actes de violences survenus dans la ville et appelle à ce que la prochaine manifestation du mardi 28 mars se déroule "dans le calme". 

Jardins des Vaîtes : les associations passent à l’action pour le retrait du nouveau projet

Suite au délibéré du tribunal administratif qui leur donnait raison le 21 février, les Jardins des Vaîtes avaient exigé le retrait total du projet de construction. Pour ce faire, plusieurs acteurs ont signé une demande d'abrogation mercredi 22 mars, envoyée par courrier à la maire de Besançon.

Le Département du Doubs apporte son soutien au développement des territoires

Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs, Jean-Claude Maurice, président de la Communauté de communes du Doubs Baumois, et les maires désignés pour représenter le territoire au sein de l’instance de concertation ont signé ce vendredi 17 mars 2023 en mairie de Laissey, le contrat P@C 2022-2028.

L’ambassadeur de Suisse Roberto Balzaretti pédalera jusqu’en Bourgogne-Franche-Comté

Initié par l’Ambassade de Suisse en France avec les Consulats généraux de Lyon, Marseille et Strasbourg, "En route avec la Suisse", marque le parcours à vélo dans l'Hexagone de l'ambassadeur de Suisse à Paris, Roberto Balzaretti. L'objectif : partir à la rencontre des acteurs et des institutions françaises qui façonnent la relation franco-suisse. 

Retraites : Emmanuel Macron s’exprimera mercredi 22 mars

Après une réforme des retraites plus que chahutée dans la rue et à l’Assemblée nationale, après le recours au 49-3 le 16 mars dernier et les deux motions de censure présentées le 20 mars qui ne sont pas passées à 9 voix près, le président de la République va s’exprimer mercredi 22 mars à 13h.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.19
légère pluie
le 01/04 à 12h00
Vent
6.3 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
87 %