Visa Santé à Besançon : une mutuelle pour tous !

Publié le 25/09/2017 - 07:00
Mis à jour le 23/01/2019 - 16:11

Initié depuis 2016 par le Centre Communal d'Action sociale (CCAS) de Besançon en partenariat avec l’association ACTIOMVisa Santé, une mutuelle pour tous améliore l’accès aux soins en facilitant la souscription à une complémentaire santé. Une nouvelle campagne de communication vient d'être lancée pour atteindre de nouvelles cibles… Quelles sont-elles ? Quels sont les objectifs ? Réponses…

Publi-info

PUBLICITÉ

Après un premier bilan plus qu’encourageant, le CCAS lance pour sa nouvelle campagne une communication  ciblée afin de toucher de nouveaux bénéficiaires :

  • Les étudiants et les jeunes travailleurs qui se privent fréquemment d’une complémentaire sante?, par manque de moyens ou par méconnaissance des coûts engendrés par les soins médicaux.
  • Les familles, pour lesquelles les dépenses de sante? constituent un poste financier important. Entre le coût mensuel de la mutuelle, la part de reste a? charge sur de nombreux soins et les différentes franchises médicales, le coût global de la sante? a? régler ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années.
  • Les jeunes retraités, qui perdant le bénéfice de la mutuelle employeur et passant de la catégorie Actif a? Senior, voient leurs cotisations fortement augmenter…

Quels sont les objectifs de Visa Santé ?

Le dispositif Visa Santé a pour but de :

  • faciliter l’accès à une couverture santé pour tous
  • lutter contre le non-recours aux droits de santé,
  • détecter les publics les plus éloignés de la couverture sociale

Un site internet dédié a été créé « mutuellepourtous.besancon.fr » afin de toucher un large public, mais également de faciliter les démarches des Bisontins en leur donnant la possibilité de découvrir en ligne le Visa Santé, d’être rappelé pour un rendez-vous ou encore d’accéder à un simulateur de droits de la CPAM et au tarificateur en ligne d’afin établir un premier devis.

Une attention particulière envers les Bisontins sans mutuelle, une marque de fabrique du projet du CCAS

Actuellement, nombreux sont celles et ceux qui n’ont pas recours à l’accès aux soins. C’est une préoccupation majeure du CCAS de Besançon qui souhaite participer à la réduction des inégalités sociales et de favoriser l’amélioration de la qualité de vie des habitants. Les professionnels du CCAS ont les compétences et les connaissances exhaustives des droits, des publics et des démarches à réaliser pour les mettre en œuvre.

Visa Santé s’adresse à tous, Bisontines et Bisontins.

Il est nécessaire de prendre rendez-vous avec le représentant de notre partenaire, afin de bénéficier lors de l’entretien de conseils concrets et avisés, le choix d’un contrat de mutuelle étant plus que complexe.

Deux lieux de rendez-vous vous attendent :

  • soit à la Maison des Seniors, 8 rue Pasteur au centre ville,
  • soit au siège du CCAS, 9 rue Picasso (arrêt de tram et de bus Allende)

Infos +

  • CCAS de Besançon
  • 9 rue Pablo Picasso, 25050 Besançon
  • Tél. : 03 81 41 22 20
  • Ouvert du lundi au vendredi de 08 h 30 à 12 h 00 et de 13 h 30 à 17 h 00
  • Site de Visa Santé : http://mutuellepourtous.besancon.fr/
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.29
peu nuageux
le 23/05 à 21h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1016.59 hPa
Humidité
90 %

Sondage