Yaourts et produits laitiers: l'association CLCV demande des recettes moins sucrées

Publié le 02/10/2021 - 08:30
Mis à jour le 28/09/2021 - 17:27

L’association de défense des consommateurs et des usagers CLCV a demandé cette semaine aux industriels d’« améliorer leurs recettes » de yaourts et desserts à base de lait qui « contiennent des teneurs en sucres parfois élevées », selon une étude publiée mardi.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"La CLCV appelle les industriels et les distributeurs à améliorer leurs recettes en réduisant au maximum la quantité de sucre ajouté et l'utilisation d'additifs et d'arômes", explique-t-elle après avoir passé au peigne fin "les emballages de 264 yaourts et desserts frais aromatisés", relevés en mars 2021 dans 9 enseignes de la grande distribution française.

L'association a étudié à chaque fois "leur composition, leur profil nutritionnel, la quantité de fruits et l'origine du lait" et estime que ces yaourts et desserts frais "sont à consommer de façon occasionnelle car ils contiennent des teneurs en sucres parfois élevées".

Elle cible notamment les crèmes, mousses et flans "qui contiennent l'équivalent de quatre morceaux de sucre pour un pot de 125g et qui sont majoritairement notés C ou D (90 %) sur l'échelle NutriScore".

"Huit produits étudiés sur dix contiennent des arômes, principalement naturels et sept produits sur dix contiennent au moins un additif, principalement des épaississants et des gélifiants", ajoute-t-elle, alors que "pour toutes les catégories de produits étudiés, à l'exception des yaourts végétaux, il existe des recettes sans additif et sans arôme", preuve que cela est possible.

En outre, l'association pointe la présence parfois trompeuse de beaux fruits brillants sur les pots de yaourts... ne contenant en moyenne que 8 % de fruits. "Dans un produit sur 10, il n'y a même aucune trace de fruits", regrette-t-elle, proposant l'instauration "d'un seuil minimal de fruit pour qu'il puisse être mis en avant sur l'emballage".

Enfin, si le lait d'origine animale "est en grande majorité français", dans 86 % des yaourts et 70 % des desserts, la provenance du lait d'origine végétale (soja, amande, coco...) "reste inconnue dans 65 % des cas", dénonce la CLCV, demandant plus de transparence en la matière.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Feux de cheminées et intoxications au monoxyde de carbone : le Sdis appelle à la prudence

Le froid s’installe doucement dans le Doubs et les chauffages sont rallumés. Qu’il s’agisse d’une cheminée ou d’une chaudière, un mauvais entretien peut avoir de graves conséquences humaines et matérielles, pourtant évitables, dont les sapeurs-pompiers du Doubs sont régulièrement témoins.

Covid-19 : le radiologue et sénateur de Côte-d’Or Alain Houpert fait appel de sa suspension après avoir

Le radiologue Alain Houpert, également sénateur LR de Côte-d'Or, a annoncé lundi 5 décembre 2022 faire appel de sa suspension par l'Ordre des médecins, pour "fautes déontologiques", après avoir notamment défendu un traitement à base de miel, de vitamine D et d'hydroxychloroquine contre le Covid-19.

Cadeau #2 : la spiruline des Bassins fermiers

Du 1er au 24 décembre, maCommune.info vous propose une idée cadeau par jour pour Noël ! Pour vous aider à faire votre choix, nous sommes allés à la rencontre des commerçants bisontins. En ce vendredi 2 décembre, nous vous recommandons de faire le plein d’énergie à l’approche de l’hivers grâce aux Bassins Fermiers de Fontain. 

La Sophrologie comme rempart à l’ambiance anxiogène actuelle

Cette semaine, Maud Huot-Marchand, sophrologue bisontine et nouvelle contributrice pour maCommune.info, fait un tour d'horizon des bienfaits de la sophrologie en cette période qui peut être difficile pour certain(e)s dans un climat de guerre, d'inflation, avec le Covid, mais aussi les fêtes de fin d'année. Elle livre ses conseils pour bien respirer... et surtout y penser !

À Besançon, les Boucles Roses font don de 10.846€ à la Ligue contre le cancer

Le dimanche 2 octobre dernier, une marée rose de plus de 2.500 personne a envahi le Fort de Bregille de Besançon pour la bonne cause. À l'occasion du mois d'Octobre Rose, l'événement Trail et Rando des Boucles Roses s'est tenu avec au programme quatre parcours de 2, 6, 10 et 15 km, ce qui a permis de toucher un public de 0 à 99 ans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.48
couvert
le 09/12 à 21h00
Vent
1.3 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
90 %