Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Affaire Narumi : le Chili a fourni les informations bancaires du suspect à la France

© Tv Asahi Capture - cliquez sur l'image pour agrandir

Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères a assuré ce vendredi à Paris à son homologue japonais de l'engagement de la France pour résoudre l'affaire Narumi. Dans le même temps,  le procureur du Chili a donné une conférence de presse concernant le principal suspect, un professeur assistant âgé de 26 ans.

Publicité

Alors que la France croit savoir que l'ex-petit ami suspecté de l'assassinat de Narumi début décembre à Besançon est au Chili depuis le 13 décembre, le procureur a indiqué que les autorités chiliennes ne pouvaient divulguer ce type d'information. Il a toutefois précisé que le Chili avait répondu cette semaine par écrit à la France en fournissant notamment des informations sur les comptes bancaires et des transactions réalisées avec la carte du principal suspect. (TV Asahi)

En cas d'interpellation, le Chili ne devrait pas enquêter sur l'affaire directement, le crime n'ayant pas été commis sur son territoire. Sur demande des autorités françaises, le Chili pourrait remettre le meurtrier présumé à la France mais cette décision d'extradition pourrait prendre d'autant plus de temps que la décision est susceptible d'un appel devant la justice chilienne.

Ce Vendredi 6 janvier 2017, le ministre japonais des Affaires étrangères en visite à Paris a abordé le dossier "Narumi" avec son homologue, Jean-Marc Ayrault. Lors d'une conférence de presse, Fumio Kishida a appelé à la coopération de la France en vue de la résolution de l'affaire. Le ministre français a assuré de son engagement dans ce dossier en précisant que la France informerait régulièrement le Japon sur l'avancée de l'enquête.

L'assassinat de Narumi dans le secteur de Besançon a provoqué un vent d'émotion au Japon. Une vingtaine de journalistes japonais étaient présents en début de semaine à Besançon lors de la conférence de presse donnée par la procureure Edwige Roux-Morizot. Des journalistes nippons se sont également rendus au Chili pour enquêter et rechercher l'ex-petit ami de Narumi. Il pourrait se trouver à "La Serana", un ville centrale du Chili à un peu moins de 500 km au nord de Santiago. 

Damien

Articles liés

Autres faits divers