Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Journée mondiale du diabète ce mardi : se faire dépister

© Pixabay Pamula - cliquez sur l'image pour agrandir
© dr - cliquez sur l'image pour agrandir

Depuis sa création en 1991, la Journée mondiale du Diabète, organisée chaque 14 novembre. Objectif : mieux faire connaître le diabète, sa prise en charge et surtout les moyens de le prévenir. En 2017, la Bourgogne-Franche-Comté se mobilise autour de cet événement qui se prolongera à travers une journée régionale organisée par l’Association française des Diabétiques (AFD). 

Publicité

Le diabète peut entraîner des complications, si le traitement ou les mesures hygiéno- diététiques ne sont pas suivis. Celles-ci peuvent toucher le cœur (infarctus), le cerveau (accident vasculaire cérébral), les reins (insuffisance rénale), les yeux (rétinopathie diabétique) et les pieds (ulcères, amputation).

En 2013, en France plus de 3 millions de personnes étaient traitées par un médicament (antidiabétiques oraux et/ou insuline) pour un diabète soit 4,7% de la population.

Le diabète est :

  • la 1re cause de cécité après 65 ans : plus de 1 000 cas par an,
  • la 1re cause de plaie chronique du pied : 5 fois plus que dans la population générale,
  • la 1re cause d’amputation : 7 fois plus d’amputations,
  • la 2e cause d’accident cardio-vasculaire : 2,2 fois plus d’infarctus du myocarde, et 1,6 fois plus d’accident vasculaire cérébral,
  • l’une des principales causes d’insuffisance rénale chronique terminale : 9 fois plus que dans la population générale.

La surmortalité des personnes diabétiques par rapport à la population générale est de 34% chez les hommes, de 51% chez les femmes.

Les disparités régionales de la prévalence du diabète restent importantes, la Bourgogne- Franche-Comté restant proche de la moyenne nationale, avec une prévalence de 4,95%.

130 000 personnes sont en ALD (Affection de Longue Durée) pour diabète dans notre région. 

1% de la population souffre du diabète sans le savoir… 

C'est pourquoi la journée mondiale du diabète invite chacun et chacune à se faire dépister en particulier la population à risque dont les facteurs sont :

  • Âge : + de 45 ans
  • Surproids et obésité
  • Antécédents personnels ou familiaux de diabète
  • Hypertension artérielle (HTA)
  • Dyslipidémie,
  • Sédentarité… 

Les quatre priorités de l'Agence régionale de santé (ARS)

  • limiter les facteurs de risque d’apparition d’un diabète de type 2 et de ses complications en promouvant une activité physique régulière, ainsi qu’une alimentation équilibrée,
  • développer une meilleure coordination des actions à mettre en œuvre sur les territoires : de la prévention aux soins jusqu’à l’accompagnement médico-social,
  • améliorer le repérage des personnes à risque pour faire reculer cette « épidémie silencieuse » qui fait partie des maladies chroniques pesant lourdement sur notre système de santé (7,9 milliards d’euros de dépenses médicalisées en 2014).
  • Améliorer le repérage précoce des complications liées au diabète (artérite des membres inférieurs et plaies du pied, insuffisance rénale, rétinopathie diabétique...)

Des initiatives sont prises tout au long du parcours de soins du patient dans les domaines de la prévention, la prise en charge ou le développement de la télémédecine. 

Des actions de prévention, de repérage et de dépistage

Dépistage en officine : "Avez-vous du diabète sans le savoir ?"

En partenariat avec les Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) Pharmaciens et Médecins Libéraux, l’ARS BFC a organisé une campagne de dépistage gratuit du diabète de type 2 en 2016 dans 212 officines pharmaceutiques de Bourgogne-Franche Comté. Plus de 2 700 personnes ont participé à l’opération.

86% des tests réalisés se situaient dans les valeurs normales. 376 tests ont révélé des valeurs anormales. Dans ce cas, le pharmacien invitait la personne à consulter son médecin traitant, pour mettre en œuvre la procédure de diagnostic et assurer la prise en charge. 

Dépistage itinérant…

Avec l’association RetinoDiab et l’URPS médecins de Bourgogne, deux camions itinérants se déplacent en BFC pour pratiquer ce test. Le recrutement des patients diabétiques est réalisé par l’Assurance maladie, qui cible et informe par courrier les personnes n’ayant pas bénéficié d’un fond d’œil depuis plus de deux ans.

 

(Communiqué)

Alexane

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ

Jeu, 30 Novembre 2017 16h00
LYCEE PERGAUD - Besançon