Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Réchauffement climatique : "Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle"

Frédéric Parennin lors de l'une de ses expéditions en Antarctique. © dr - cliquez sur l'image pour agrandir
Conférence-débat

Le Franc-Comtois Frédéric Parrenin, glaciologue et paléoclimatologue rattaché à l’Université de Grenoble, animera deux conférences sur les dérèglements climatiques à Audincourt le 25 septembre et à Ornans, le 26 septembre 2015. Ses recherches ont fait l'objet d'un article dans le New-York Times. Il répond aux questions de macommune.info.

Publicité

maCommune : Quels  sujets aborderez-vous ?

Frédéric Parrenin : "Mon compte-rendu sera centré sur les dernières conclusions du rapport du GIEC (groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) et en particulier, sur les sciences du climat. Ce rapport donne un certain nombre de prédictions sur l’évolution du climat, à partir de différents scénarios d’émission de gaz à effet de serre. Il fait également un focus sur les répercussions économiques et sociales mais cela relève moins de mes attributions, je n’aborderai donc pas directement ces questions."

Un article est paru dans le New York Times sur vos recherches autour de la datation des glaces polaires. Pouvez-vous nous en dire plus ?

"Mon domaine concerne l’étude des climats du passé. J’observe les variations de CO2 et des températures sur les derniers cycles glaciaires et j’ai pu constater dans mes dernières études que l’un est l’autre était lié et que cela a joué un rôle important, déjà auparavant.

Au cours de cette conférence, je m’intéresserai aussi aux évolutions et aux conséquences sur le climat, ainsi qu’à la répartition géographique des températures. Dans quelles régions cela se réchauffe plus vite ? Comment varie la couverture neigeuse, la banquise, le niveau de la mer ou l’acidité de l’océan ? Pour ensuite aborder les causes et les modèles qui expliquent ces changements."

Pour la plupart des scientifiques, il ne s’agit plus de se demander si le réchauffement climatique va bien avoir lieu, mais plutôt quand ? Doit-on être effrayé ?

"En tant que climatologue, nous sommes forcément interpellés par ce qui se passe. De nombreux indicateurs prouvent que ça se réchauffe. Encore pas mal de gens l’ignorent ou doutent du bien-fondé de ce constat, alors que de nombreuses études lèvent tout voile possible. Selon les prévisions de l’ensemble de la profession, nous devrions gagner 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle, ce qui entraînera une augmentation du niveau des mers d’un mètre, un recul important des glaciers et des calottes polaires, une expansion des déserts et plus d’événements de canicule, entre autres.

À la fin de ce siècle, la canicule de 2003 sera comparativement un été frais par rapport aux autres. Aujourd’hui, on attend beaucoup de la COP 21 (Conférence des Nations unies sur les changements climatiques), mais si cela se passe comme jusqu’ici, cela sera un bide. La dernière conférence a accouché d’une souris. On a l’impression que les politiques internationales patinent sur le sujet."

Informations pratiques : Conférence-débat, samedi 26 septembre à 18h, salle Saint vernier à Ornans (25) et vendredi 25 septembre à La Filature à Audincourt. Entrée libre. Co-organisée par les associations Pour un Canton Vivant & Ambitions et Solidarité pour Ornans.

Hannah

Votre météo avec

Evénements de ornans