"L’action publique peut changer la vie !" selon Hélène Geoffroy

Publié le 21/04/2016 - 15:55
Mis à jour le 22/04/2016 - 09:28

Ce sont les propos tenus ce jeudi 21 avril 2016 par Hélène Geoffroy, secrétaire d’état chargée de la ville en visite dans le quartier de Planoise de Besançon pour signer le protocole de préfiguration du "Nouveau Programme National pour la Rénovation Urbaine", le PNRU.

C’est pour assurer son soutien aux actions qui ont été menées dans les zones populaires, que la secrétaire d’état de la ville s’est rendue ce jeudi 21 avril 2016 dans le quartier de Planoise à Besançon. Hélène Geoffroy, aux côtés de l’élu bisontin, de la présidente de la Bourgogne-Franche-Comté et du préfet du Doubs a signé le protocole de préfiguration du PNRU dans l’enceinte du centre Nelson Mandela, structure financée par les fonds gouvernementaux. Ce "protocole" va permettre de réaliser une étude sur 18 mois pour que l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, l'ANRU, évalue les financements à verser pour l’amélioration des logements dans la zone de Planoise et de la Grette. 

 Besançon déjà bénéficiaire

 La ville et l’agglomération de Besançon ont déjà bénéficié des fonds de l’ANRU, pour les quartiers de Planoise et des Clairs soleils, c'est pourquoi Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président de l’agglomération a souhaité montrer les résultats sur le quartier de Planoise à Hélène Geoffroy. Ces financements apportés par l’Etat dans le cadre du PNRU (Programme National pour la Rénovation Urbaine) à hauteur de 140 millions d’euros, ont permis la démolition de plus de 500 logements sociaux et la reconstruction d’autant. A cela s’ajoute, la création de la médiathèque, la crèche Artois BBC, la salle polyvalente du collège Diderot…

Il reste du travail à faire

Après avoir remercié la secrétaire chargée de la ville pour sa présence à Besançon, le maire, Jean-Louis Fousseret a rappelé que la "qualité de vie dans le quartier de Planoise s’est améliorer grâce aux acteurs de la ville mais aussi aux programmes de l’ANRU". Ce n’est pour autant que l’élu bisontin oublie qu’il "reste du travail à faire, pour réaliser ce que nous avions promis de faire : redonner confiance aux habitants des quartiers". Le maire de Besançon a insisté sur le fait que valoriser, et développer les quartiers, c’était "un message fort lancé à tous ceux qui stigmatise les peurs". Aujourd’hui pour changer des zones difficiles, il faut les changer dans le fond, Jean-Louis Fousseret parle de "mission de diagnostique sociologique".

 L’action publique peut changer la vie

Hélène Geoffroy, secrétaire d’état de la ville a salué "le travail partenarial" effectué sur le quartier de Planoise à Besançon. L’élue gouvernementale a bien entendu le message du maire "j’ai bien compris qu’il reste des choses à faire, et j’ai vu les efforts déjà réalisés pour désenclaver ce territoire". Venue de Vaulx-en-Velin dans la banlieue lyonnaise, Hélène Geoffroy compare ce quartier avec celui de Planoise "avant il y avait de grands champs, et ensuite tout est allé très vite". Pour elle cette signature du protocole de l’ANRU va permettre de poursuivre le travail déjà mené pour montrer que "l’action publique peut changer la vie des habitants".

 La secrétaire d’état a terminé son déplacement à Besançon en visitant l’exposition "le musée s’invite à Planoise" au centre Nelson Mandela de Besançon

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Précarité numérique : 6.000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté

Ce mardi 19 octobre, Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a procédé à la remise des ordinateurs portables de prêt aux jeunes du lycée Le Castel à Dijon, en présence de Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et de Philippe Viollon, proviseur de l’établissement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.25
nuageux
le 27/10 à 9h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
89 %

Sondage