Manuel Valls veut redessiner la France

Publié le 08/04/2014 - 18:01
Mis à jour le 28/05/2014 - 14:29

Dans son discours sur la politique générale prononcé ce mardi 8 avril de 15h à 15h47 à l’Assemblée nationale à Paris, Manuel Valls, le nouveau chef du gouvernement a proposé que d’ici 2017, le nombre de régions françaises soit réduit de moitié. Le Premier ministre veut également supprimer les conseils départementaux à l’horizon 2021. Il il a enfin annoncé « une nouvelle carte intercommunale, fondée sur les bassins de vie » qui entrerait en vigueur au 1er janvier 2018.

 ©
©

Manuel Valls a proposé mardi une vaste réforme territoriale, avec notamment une réduction de moitié du nombre de régions d’ici à 2017 et la suppression des conseils départementaux d'ici 2021. "Je propose de réduire de moitié le nombre de régions dans l’Hexagone", a dit le Premier ministre lors de sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale. 

Il existe actuellement 26 régions (dont 22 en métropole). Manuel Valls a également décidé "d’engager le débat sur l’avenir des conseils départementaux", nouvelle appellation des conseils généraux. «Je vous propose leur suppression à l’horizon 2021» a-t-il ajouté. Le nouveau chef du gouvernement a en outre proposé "la suppression de la clause de compétence générale" pour les collectivités territoriales. Cette clause permet à une collectivité (région, département ou commune) d’intervenir dans tous les domaines qu’elle juge nécessaires.

Evoquant "quatre changements majeurs susceptibles de dépasser les clivages partisans", il a enfin annoncé "une nouvelle carte intercommunale, fondée sur les bassins de vie" qui entrera en vigueur "au 1er janvier 2018". Depuis le 1er janvier, toutes les communes sont regroupées en intercommunalités (communautés de communes, d’agglomérations, urbaines ou futures métropoles). Seule exception, Paris et la petite couronne, en attendant la création en 2016 de la métropole du Grand Paris.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.08
ciel dégagé
le 14/07 à 03h00
Vent
1.16 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
93 %