14 lits du service dermatologie fermés à l'hôpital de Besançon

Publié le 12/12/2015 - 11:15
Mis à jour le 17/04/2019 - 11:49

Depuis le 2 novembre 2015, les 14 lits sur 19 du service d'hospitalisation sont fermés au CHRU de Besançon. En raison "de tensions" au sein de l'équipe médicale, les internes refusent d'y travailler selon les syndicats. Certains patients sont donc obligés d'aller à Dijon pour être soignés. Une situation qui devrait durer au moins jusqu'au mois de mai 2016…

chru_hopital_besancon.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

Il ne reste que cinq lits ouverts depuis le 2 novembre au service d'hospitalisation ferme du service dermatologie. La cause ? Le refus des internes au mois de novembre de travailler dans ce service en raison du conflit qui perdure entre médecins. Une enquête est d'ailleurs actuellement menée par l'ARS pour en connaître les tenants et aboutissants.

Au-delà du conflit, les syndicats CGT, FO et SUD Santé Sociaux du CHRU de Besançon craignent une fermeture à terme de ce service qui ne compte plus que cinq lits ouverts sur les 19. Si, en mai 2016, lors de la seconde vague de choix, les internes ne souhaitent toujours pas travailler dans ce service, la situation pourrait perdurer. "Aujourd'hui, nous sommes obligés d'envoyer des patients se faire soigner à Dijon" déplore Pascale Letombe de la CGT en déplorant l'offre de soins réduite et une prise en charge moins adaptée pour les patients.

Selon les organisations syndicales, les difficultés ponctuelles du service ne doivent pas "servir de prétexte pour permettre le « virage ambulatoire » mis en place par la Loi de Santé et l’Agence Régionale de Santé (ARS) au détriment de l’offre de soins". L'intersyndicale promet d'être vigilante de ne pas voir le service de Dermatologie fermer ses portes définitivement "au profit" d’une activité ambulatoire, jugée plus rentable". 

  • La direction s'inscrit en faux et tient à préciser qu'aucun patient n'a de l’être transféré vers l'hôpital de Dijon pour y être soigné. Elle explique par ailleurs que l’offre de soins n’est pas réduite, mais qu'elle est organisée différemment. : "c’est toujours la même équipe de médecins qui prend en charge les patients, leur nombre n’a pas été réduit". 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent dans un contrat local de santé

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent dans un contrat local de santé

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent pour la première fois dans un contrat local de santé (CLS) signé le 21 octobre 2019 à Montbéliard "pour mener des actions cohérentes et complémentaires déclinées au plus près des habitants."

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.21
légère pluie
le 24/10 à 6h00
Vent
2.53 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
89 %

Sondage