Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine...

Publié le 09/05/2024 - 11:17
Mis à jour le 07/05/2024 - 15:13

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

Sandrine Boulanger avec sa chaise de massage  © Sandrine Boulanger
Sandrine Boulanger avec sa chaise de massage © Sandrine Boulanger

Sabine Boulanger a travaillé plus de 20 ans en tant que comptable dans la fonction publique avant de faire de sa nouvelle passion, son nouveau métier. En 2021, elle créé sa société "Ô Cœur de Soi", en se spécialisant dans le domaine du bien-être et plus particulièrement au travail. Après plusieurs formations en massages et en soins énergétiques, elle propose aux particuliers des services de massages sur table ou des séances de Reiki. Elle s’adresse aussi aux entreprises et collectivités en proposant des séances de massage Amma assis.

Méthode Amma : le massage " idéal en entreprise "

C’est à l’aide d’une chaise conçue spécialement pour la pratique de ces massages assis que la masseuse peut les réaliser directement sur le lieu de travail.  " Cette méthode rapide et efficace permet de soulager les tensions musculaires liées au stress quotidien et aux postures de travail ", nous dit Sabine Boulanger. Formée par la seule école en France en lien avec le créateur de ce massage, elle insiste sur le respect de cette méthode créée uniquement pour le monde du travail.

Selon une étude du cabinet français Alorem, les massages Amma assis ont "un effet positif sur la qualité de vie au travail et sont rentables au niveau financier pour l’entreprise."

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.78
légère pluie
le 20/06 à 18h00
Vent
3.03 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
67 %