Alerte Témoin

190 fans de tir sportif à Besançon

Publié le 15/11/2008 - 08:48
Mis à jour le 15/11/2008 - 08:48

La société de tir de Besançon (STB) est née en 2003 de la fusion des quatre clubs civils qui cohabitaient jusqu’alors dans la capitale comtoise. Cette fusion a permis de mutualiser les moyens dont disposait chacun des clubs, et surtout de promouvoir développement du tir sportif en Franche-comté.

1226736200.jpg
Le tir est une discipline sportive qui demande une concentration extrême ©dr

Le club a des installations sur le stade du Rosemont : un stand air comprimé de 2 x 10 postes de tirs, permet d'accueillir les compétitions officielles qui sont confiées par la Fédération française. D’autres démarches sont en cours pour conserver et aménager le stand 25 /50 m (extérieur) du fort de Chaudanne, en termes de sécurité et de nuisances sonores.
 
Le club dispose également d’un troisième stand en ville : le stand du Faubourg de Tarragnoz (stand «in doors») qui offre 6 postes de tir à 25m et 8 postes de tir à 10m (en mezzanine). La STB regroupe aujourd'hui quelque 190 licenciés et voit ses effectifs augmenter régulièrement.

La STB souhaiterait pouvoir disposer demain d’un pas de tir à longue distance pour l’entrainement aux disciplines carabine, et l’accueil des compétitions de la Fédération française qui s’y rapporte (TAR-300m UIT, etc…). Des recherches sont en cours pour trouver un terrain d’accueil sur le Grand Besançon qui permettrait de regrouper tous les lieux d'accueil "armes à feu" en un seul.
 
 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Déconfinement phase 2 : qu’est-ce qui va changer à Besançon à partir du 2 juin ?

Suite à l’annonce du Premier ministre Edouard Philippe, la Région Bourgogne-Franche-Comté est désormais classée en zone verte. Dans ces conditions, sous réserve des autorisations préfectorales nécessaires, la Ville de Besançon annonce les réouvertures des écoles, des cafés et des restaurants, des piscines publiques, etc.

Foot: décès de Jacques Crevoisier, ancien adjoint de Houllier à Liverpool

Jacques Crevoisier, qui fut l'entraîneur adjoint de Gérard Houllier à Liverpool et consultant pour Canal+, est décédé à l'âge de 72 ans, a indiqué dimanche son ancien club de Sochaux. "Il a eu une crise cardiaque samedi soir", a précisé  Christophe Bidal, le vice-président de l'AS Baume-les-Dames où le Franc-Comtois a été joueur, entraîneur puis directeur sportif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.15
légère pluie
le 03/06 à 12h00
Vent
3.51 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
51 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune