Parking: 200 places supplémentaires pour le personnel du CHU MinJoz

Publié le 22/03/2012 - 18:59
Mis à jour le 23/03/2012 - 09:23

En ouverture du conseil municipal auquel s'est invitée l'intersyndicale du CHU, Marie-Noëlle Scholler, première adjointe a rendu public un communiqué de Jean-Louis Fousseret, empêché par un léger problème de santé. Le maire de Besançon y annonce l’ouverture de 200 places supplémentaires de stationnement au profit du personnel du CHRU. 

1-chu_hopital_minjoz_03_11_5.jpg
archives © roman

stationnement

PUBLICITÉ

« En raison des chantiers d’extension de Jean Minjoz et d’implantation du tramway, des espaces voués au stationnement sont momentanément gelés. Ce qui a provoqué un engorgement important du parking dédié aux visiteurs, envahi par les voitures du personnel du CHU. La Ville a répondu aux nombreuses réclamations des malades et de leurs familles en rendant ce parking payant au-delà de 2 heures et demie d’utilisation, ce qui a provoqué une bien meilleure rotation des véhicules. A noter qu’il est gratuit le soir et tout le week-end, et donne entière satisfaction.

200 nouvelles places de parking en prévision de la remontée du personnel de Saint-Jacques

 La Ville et le CHRU Jean Minjoz ont bien entendu le message des employés de l’hôpital, et ont élaboré une solution en pleine concertation. Le Conseil de Surveillance de l’hôpital doit adopter le projet demain. Il s’agit de mettre à disposition du personnel 200 nouvelles places sur le parking réalisé en prévision de la remontée du personnel de Saint-Jacques, et jusqu’ici non utilisé. Le CHRU va ouvrir ce parking, la Ville et l’Agglomération s’engagent à créer un accès pour le sécuriser puisqu’il longe le chantier du tramway.

Par ailleurs, lorsque le personnel de Saint-Jacques aura rejoint Minjoz, la navette actuelle entre les deux sites sera transformée en navette directe entre le parc-relais de Micropolis et le CHRU. Enfin, à la fin de cette année, ou au début 2013, 80 nouvelles places seront offertes au covoiturage, sur un terrain cédé gratuitement par la ville au CHRU, actuellement occupé par la base vie du restaurant d’entreprise.

 1 800 places pour le personnel du CHU en 2015

A terme, en 2015, le CHRU disposera ainsi de 1 800 places pour son personnel. A titre d’exemple, l’hôpital de Dijon en offre 400. A noter que deux zones de stationnement gratuit ont déjà été aménagées : 200 place rue Ambroise Paré, et 120 rue Belin. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.89
pluie modérée
le 21/10 à 0h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1011.42 hPa
Humidité
95 %

Sondage