Alerte Témoin

4ème édition du #MoisSansTabac : un village pour aller à la rencontre des fumeurs et de leur entourage

Publié le 25/10/2019 - 09:01
Mis à jour le 25/10/2019 - 09:06

Le Ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France ont lancé la 4ème édition de #MoisSansTabac en partenariat avec l’Assurance Maladie. Depuis 2016, 580 982 inscriptions au grand défi de l’arrêt du tabac ont été comptabilisées, dont 23 290 en Bourgogne-Franche-Comté. Ce dispositif propose aux fumeurs un accompagnement au sevrage jour après jour. Ce rendez-vous annuel a débuté dès le mois d’octobre 2019 pour les participants, invités à s’inscrire via la plateforme dédiée

Santé publique France déploie une campagne nationale qui sera relayée par de nombreux événements en Bourgogne-Franche-Comté. Celle-ci a pour but d’inciter les fumeurs à faire partie de l’aventure #MoisSansTabac et de les inviter à se préparer dès maintenant pour réussir ce défi.

Sur le terrain, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté déploiera son Village #MoisSansTabac pour aller à la rencontre des fumeurs et de leur entourage. Ce dispositif ludique et interactif sera présent à Auxerre pendant la Foire Saint-Martin, le dimanche 10 novembre 2019, de 9h à 18h. Le Village permettra aux habitants de rencontrer des professionnels de santé locaux spécialisés en tabacologie, et des associations actives sur le territoire. A ce titre, l’Instance régionale de promotion et d’éducation pour la santé (Ireps), l’association Tab’agir et l’Association Nationale de Prévention de l’Alcoologie et de l’Addictologie de l’Yonne (ANPAA 89) seront présentes. À retrouver sur place : information, tests, échanges et conseils personnalisés par des professionnels de santé, animations (vélo smoothie, jeux pédagogiques...).

Pour créer un élan local fort autour de #MoisSansTabac, l’Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (Ireps) de Bourgogne-Franche-Comté a été retenue par Santé publique France, comme ambassadeur de l’opération "#MoisSansTabac" en Bourgogne-Franche-Comté, en collaboration avec Tab’Agir. Missions : animer, sensibiliser et mobiliser les habitants tout au long de la phase préparatoire, puis accompagner et encourager les participants lors du défi, sous le pilotage de l’ARS Bourgogne-Franche Comté.

#MoisSansTabac, les chiffres

Selon les données du Baromètre santé 2017, 380 000 fumeurs quotidiens ont fait une tentative d’arrêt en lien avec la 1ère édition de #MoisSansTabac. Environ 20% d’entre eux étaient toujours abstinents 6 mois plus tard, soit près de 80 000 ex-fumeurs.
La prévalence du tabagisme quotidien en région Bourgogne-Franche-Comté est de 28,6%. Elle est proche de la prévalence nationale (27%) et représente un potentiel non négligeable de futurs candidats au défi #MoisSansTabac.

Se préparer au sevrage : une étape incontournable pour la réussite du défi

La phase de préparation avant le sevrage permet aux fumeurs de s’informer, de choisir leur stratégie d’arrêt et de se tenir prêts à affronter chaque étape du sevrage tabagique. Santé publique France a lancé une campagne de sensibilisation multi-canal :

  • Des spots télévisés qui invitent les fumeurs à mieux préparer le sevrage. Ces 3 films leur permettent ainsi de se projeter dans les différentes phases qu’ils vont devoir traverser pour surmonter leur arrêt du tabac ;
  • Des kits d’aide à l’arrêt comprenant un agenda de 30 jours, une roue des économies, un dépliant informatif proposant divers exercices de relaxation et un dépliant décrivant les différentes méthodes d’accompagnement ;
  • Le site Tabac info service, la ligne téléphonique 39 89 et les réseaux sociaux de #MoisSansTabac. Les participants peuvent y trouver des informations, l’aide de tabacologues et des participants à #MoisSansTabac ;
  • L’application Tabac info service, qui offre un programme complet de coaching pour optimiser les chances d’arrêt définitif du tabac : tableau de bord en temps réel des bénéfices de l’arrêt du tabac en termes de santé et d’économies, mini-jeux pour faire passer l’envie d’une cigarette, contact direct d’un tabacologue, etc.
  • De l’affichage et la distribution de kits d’aide à l’arrêt dans 18 000 pharmacies du territoire ;
  • De l’affichage dans 200 maisons de santé et 117 établissements de santé.

(Communiqué de l'ARS)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Deux médecins du CHU reçoivent une bourse de recherche de l’association Le Don du Souffle

Chaque année depuis 2010, l'association Le Don du Souffle offre une bourse destinée à financer des projets de recherche dans ses domaines d'intérêts : pathologies aigues ou chroniques, maintien à domicile, interfaces ville-hôpital, qualité des soins. Son Comité d'étude et de réflexion scientifique et médicale (CERSM), présidé par le Professeur Georges Mantion, a attribué la bourse de recherche 2019 à deux médecins du CHU de Besançon : le docteur Romain Chopard et le docteur Nicolas Marh.

Coronavirus : quelle situation début juillet en Bourgogne Franche-Comté ?

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du virus reste faible. Conséquence, le nombre de formes graves nécessitant une hospitalisation continue de baisser dans la région : 132 patients contre 1.380 au plus fort de l'épidémie dans les hôpitaux le 17 avril 2020. Début juillet, moins de 10 patients étaient en réanimation en lien avec le Covid-19. En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1.700 personnes sont mortes du Coronavirus.

Coronavirus : les derniers chiffres en Franche-Comté

Le nombre de patients hospitalisés souffrant de formes graves du Covid-19, le cumul des décès dans les hôpitaux ou le nombre de sorties d'hospitalisation. Voici les dernières données et statistiques liées à l'épidémie de Coronavirus dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Covid-19 : la circulation du virus "faible" en Bourgogne-Franche-Comté

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du Coronavirus  est "toujours faible" en Bourgogne-Franche-Comté, mais le coronavirus reste présent indique l'agence régionale de santé qui invite à toujours respecter "scrupuleusement" les mesures de prévention. La moyenne des hospitalisations pour Covid-19, s’établit autour de deux entrées par jour en moyenne et  en dessous d’ une entrée par jour en réanimation.

Ligue 1 : un joueur de Dijon positif au coronavirus

Un joueur du club de Dijon a été testé positif au coronavirus, sans présenter de symptômes du Covid-19, et placé en quatorzaine, annonce vendredi le DFCO, tandis qu'à Marseille un joueur a été dépisté comme ayant "précédemment contracté la maladie", mais est "immunisé".

La mosquée de Planoise, la dernière à rouvrir ses portes à ses fidèles à Besançon

Si la plupart des mosquées de Besançon ont pu rouvrir leurs portes le 13 juin dernier après le confinement, la mosquée de Planoise, la plus grande de la ville (1.500 m2) a dû retarder sa réouverture au 22 juin pour des raisons logistiques afin d'accueillir ses fidèles dans le respect des règles sanitaires contre la propagation du covid-19. Jouad Amarouch, président de l'association Al Fath de la mosquée de Planoise répond à nos questions.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.54
    partiellement nuageux
    le 05/07 à 21h00
    Vent
    1.3 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage