Quels projets la Région soutiendra-t-elle dans le Doubs ?

Publié le 14/02/2018 - 15:35
Mis à jour le 14/02/2018 - 15:44

Les membres de la commission permanente de la Région se sont réunis le 9 février 2018 pour examiner 76 rapports en Bourgogne-Franche-Comté pour un montant global de 53,4 millions d'euros. Zoom sur le département du Doubs…

unnamed-2_1.jpg
Marie-Guite Dufay ©Région Bourgogne Franche-Comté
PUBLICITÉ

Voici les attributions de la région pour le Doubs (Cette liste est non-exhaustive. La globalité des délibérations sera très prochainement consultable sur le site internet de la région).

Aides individuelles aux entreprises 

La commission permanente a voté 1,5 million d’euros d’avances remboursables et de subventions, dont bénéficient entre autres les entreprises suivantes : 

  • Precistem à Besançon, spécialisée dans la fabrication et les études mécaniques innovantes,
  • PB Décolletage à Etupes, spécialisée dans la commercialisation, l’industrialisation et la réalisation de pièces usinées par enlèvement de matières sur tous les métaux, plastiques et matières spéciales,
  • Mécanique Baumoise de Précision à Autechaux, spécialisée dans l’usinage, 
  • Phenomen à Besançon, spécialisée dans la conception et la fabrication de montres de luxe,
  • Ted Ex à Montbéliard, constructeur d’ouvrage d’art,
  • Adeo Informatique à Besançon, spécialisée dans l’intégration de solutions informatiques et télécommunications offrant un service global incluant matériels, logiciels, formation et prestations associées,
  • Gare BTT à Besançon, spécialisée dans la mécanique,
  • Gomez Technologies à Baume-les-Dames, spécialisée dans les travaux d’installations électriques et automatismes,
  • BF immobilier, aux Combes, SCI portant d’immobilier de l’Eurl Feuvrier, et l’imprimerie Estimprim à Besançon.

Culture scientifique technique et industrielle : le festival Vivo 

La commission permanente a notamment voté une aide de 130 000 euros à l’Université de Franche-Comté pour la mise en place du projet Entrez en nature Vivo ! Ce festival aura pour objectif d’éclairer et d’interroger le public sur des problématiques aussi variées que l’agroalimentaire, la santé ou encore l’écologie…

Soutien aux structures ressources et aux réseaux de professionnels

Une subvention de fonctionnement de 60 000 euros a été votée pour l’association Franche-Comté Mission Voix qui intervient dans le développement des pratiques vocales en région. Elle propose, par exemple, des actions de formation et de valorisation des ressources en lien avec des acteurs musicaux locaux. L’année 2018 sera marquée par la poursuite du rapprochement avec le pôle Mission Voix de l’association Liaisons Arts Bourgogne – le lab et avec la Cité de la Voix de Vézelay pour construire un projet partagé autour de la pratique vocale en région.

Musique

La Saline royale à Arc-et-Senans s’est vue attribuer une contribution annuelle 2018 de 256 495 euros pour participer à l’ensemble des activités du lieu. Après l’exposition autour de Tintin, il s’agira de l’exposition Panorama 2100, un travail de Luc Schuiten, architecte, autour des questionnements : à quoi ressemblera la planète, nos villes et Arc-et-Senans au siècle prochain ?  Par ailleurs, la commission permanente a attribué une subvention de fonctionnement de 100 000 euros à l’EPCC, établissement public de coopération culturelle, pour l’accueil en résidence de Jordi Savall (concerts, actions de médiation, notamment en direction des scolaires…).

Soutien à la restauration du patrimoine régional

La commission permanente a attribué onze subventions d’investissement pour un montant total de 435 277 euros destinées à des projets de restauration du patrimoine régional dont dix au titre du patrimoine de territoire. Parmi ces projets, dans le Doubs : la réfection du clocher de l’église Saint-Maurice à Gonsans, la restauration des retables de l’église Saint-Pierre – Saint-Paul à Nods, et la restauration de l’abbaye de Montbenoit.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.71
nuageux
le 16/06 à 3h00
Vent
2 m/s
Pression
1022.52 hPa
Humidité
98 %

Sondage