90 pins du quartier Planoise à abattre

Publié le 02/02/2016 - 11:58
Mis à jour le 05/02/2016 - 09:18

Victimes du Sphaeropsis sapinae, un champignon endémique, 90 pins noirs d'Autriche plantés il y a plus de 30 ans dans le quartier Planoise vont être abattus d'ici le mois d'avril.

2016-02-02_planoise_pin.jpg
90 pins noirs d'Asie seront abattus d'ici le mois d'avril 2016 © damien poirier
PUBLICITÉ

Une quinzaine de jardiniers élagueurs de la ville de Besançon vont couper les pins malades plantés dans les années 70 à Planoise. Au niveau du 13 avenue Ile de France dans tout le quartier Planoise à Besançon, les trois premiers pins ont été abattus ce mardi 2 février 2016 depuis 9h30. Sur le terrain, les équipes peuvent abattre une dizaine d’arbres par jour. En fonction des conditions météorologiques, tous auront été abattus en avril.  Le bois des arbres sera broyé et transformé en plaquette pour approvisionner les chaufferies bois de la Ville.

L’affaiblissement des arbres est dû à un stress hydrique lié aux épisodes de sécheresses et à au Sphaeropsis sapinae, un parasite « de faiblesse » qui s’installe sur les pins vulnérables. Ce champignon provoque un dessèchement des nouvelles pousses qui prennent alors une teinte rousse. Des écoulements de résine précèdent l’apparition de nécroses rouges du bois et des pustules noires sur les cônes et les aiguilles qui sont à leur tour contaminants.

Depuis une vingtaine d’années, tous les hivers, le service des espaces verts explique qu’il entretient les arbres et tente de contenir la contamination en coupant et en brûlant les pousses malades, mais les sécheresses répétées depuis les années 90 ont eu raison des pins noirs d’Asie. Un dépérissement généralisé qui nécessite l’abattage des arbres pour des raisons de sécurité et pour éviter la propagation endémique.

 Anne Vignot « Nous sommes face à un changement climatique »

« Les pins ont été contaminés certainement en pépinière. Il s’agit d’un parasite dormant qui est arrivé des États-Unis il y  a 30 ans et qui se déclare avec l’âge » explique Anne Vignot , adjointe EELV à la ville de Besançon en charge de l’environnement. « Les facteurs de stress peuvent être multiples, liés également à un sol inadapté. Mais il est certain, et ce n’est pas propre à Besançon, que nous sommes face à un changement climatique et que nous devons adapter les futures essences… « 

 Un programme de replantation  

Les habitants de Planoise auront donc 90 arbres en moins cette année, mais un programme de replantation est prévu pour l’hiver 2016-2017. Avec quelles essences ? Certainement des feuillus en fonction des contraintes urbaines et climatiques, mais rien n’est défini pour l’heure. Il faudra que les arbres soient plantés là ou l’espace sera suffisant pour permettre un bon développement racinaire. Des petites manifestations seront alors organisées avec les habitants pour l’arrivée des nouveaux arbres. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

publi-info • Le soleil arrive enfin et toute l’équipe du rayon glisse de Décathlon trépigne d’impatience à l’idée de vous faire tester ses produits ! Bouées, ballons, tubas mais pas que. Cet été, on innove et on part à la découverte du Doubs et de la Loue à bord d’un stand-up paddle !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.26
couvert
le 20/06 à 6h00
Vent
2.69 m/s
Pression
1015.21 hPa
Humidité
96 %

Sondage