A Cusset (Allier), les victimes d'une escroquerie étaient défendues par... un faux avocat

Publié le 23/01/2021 - 06:27
Mis à jour le 23/01/2021 - 06:59

insolite •

Il portait la robe noire mais sa plaidoirie fantaisiste n'a pas fait illusion: à l'issue d'une audience jeudi 21 janvier 2021 au tribunal judiciaire de Cusset (Allier), un homme qui se prétendait avocat et qui défendait deux victimes d'une escroquerie, a été interpellé et écroué.

A l'issue de sa garde à vue vendredi, durant laquelle il a assuré qu'il comptait devenir avocat, il a été mis en examen pour "exercice illégal de la profession d'avocat" et "escroquerie en récidive" et placé en détention provisoire, a-t-on appris vendredi auprès du procureur de la République de Cusset Eric Neveu.

Jeudi, avant même le début de l'audience, le comportement "atypique" du prétendu avocat de 35 ans, qui faisait des selfies devant le tribunal avec ses deux clients, a intrigué les magistrats.

L'affaire d'escroquerie dans laquelle il défend les deux victimes, flouées après avoir voulu acheter des lingots d'or sur un site d'annonces entre particuliers, est examinée par le tribunal puis vient le moment de sa plaidoirie. "Il racontait n'importe quoi et sur des aspects techniques, il ne comprenait pas les questions qu'on lui posait", a déclaré M. Neveu, confirmant une information de La Montagne.

Quelques rapides vérifications ont permis de confondre et d'interpeller Sébastien Buisson, déjà mis en examen et sous contrôle judiciaire dans une autre affaire... d'escroquerie.

Il est soupçonné d'avoir détourné près de 260.000 euros entre 2014 et 2018 au détriment de l'association caritative "Les Nez rouges, clown et artistes à l'hôpital", basée à Limoges, qu'il avait fondée et présidée. De premières investigations ont permis d'établir que le trentenaire avait "plaidé dans d'autres tribunaux en France", selon le procureur.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

143 affiches contre les violences sexistes et sexuelles exposées au tribunal de Besançon 

Le parquet de Besançon accueille une exposition inédite ce mois de février 2021. Des élèves de collèges, lycées et post bac de l'académie de Besançon ont réalisé des affiches dans le cadre du concours pour la prévention contre les violences sexistes et sexuelles. Les lauréats seront récompensés le 8 mars prochain. 

Affaire du siècle : l’État est « mis face à ses responsabilités »  (Anne Vignot)

L'État est "responsable" de manquements dans la lutte contre le réchauffement climatique, a estimé mercredi 3 février 2021  la justice administrative. Une décision saluée comme "historique" par les ONG qui attaquaient la France pour son inaction, soutenues par une pétition de plus de 2,3 millions de citoyens.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.97
ciel dégagé
le 28/02 à 21h00
Vent
1.7 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
49 %

Sondage