A Dijon, le préfet interdit une manifestation jugée à risques

Publié le 20/06/2020 - 17:48
Mis à jour le 20/06/2020 - 17:48

Le préfet de Côte d’Or a pris un arrêté interdisant toute manifestation à Dijon samedi 20 juin 2020, après un appel de certains habitants du quartier sensible des Grésilles à venir dans le centre-ville à 14 heures pour demander sa démission, redoutant des violences.

©Prefecture de Cote d'Or-Twitter ©
©Prefecture de Cote d'Or-Twitter ©

La ville a connu des tensions du 12 au 15 juin, débutées avec une expédition punitive de membres de la communauté tchétchène envers des dijonnais d'origine maghrébine après l'agression d'un adolescent tchétchène.

"Une opinion infondée voudrait faire croire que la police n'est pas intervenue"

Le fait que les forces de l'ordre ne soient pas intervenues dans un premier temps a entrainé des accusations de "laxisme" de la part de politiques et d'habitants des quartiers visés par les virées tchétchènes. "Une opinion infondée voudrait faire croire que la police n'est pas intervenue et que les quartiers auraient été abandonnés à la vindicte d'un groupe violent. Il n'en est rien, bien sûr", a écrit le préfet de région et préfet de Côte d'Or Bernard Schmeltz aux habitants dans un communiqué de
presse.

"Les mêmes qui ont propagé ces idées ont encouragé la tenue d'une manifestation non déclaré ce samedi. (...) Tout laisse à penser que des violences pourraient être commises en marge de cette manifestation", estime M. Schmeltz.

Il évoque notamment dans les motivations de l'arrêté la "violence dont peuvent faire preuve certains éléments radicalisés en lutte contre les institutions et leurs représentants, présents dans l'agglomération dijonnaise".

"Deux compagnies de CRS, soit près de 150 hommes, seront déployées"

En conséquence, il a signé vendredi soir un arrêté d'interdiction de manifester qui englobe le périmètre du centre ville historique et les places reliées par les grands boulevards formant une sorte de périphérique. "Deux compagnies de CRS, soit près de 150 hommes, seront déployées" pour sécuriser le périmètre, a précisé à l'AFP la préfecture, venant "s'ajouter aux effectifs des policiers de la voie publique".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La Sophrologie comme rempart à l’ambiance anxiogène actuelle

Cette semaine, Maud Huot-Marchand, sophrologue bisontine et nouvelle contributrice pour maCommune.info, fait un tour d'horizon des bienfaits de la sophrologie en cette période qui peut être difficile pour certain(e)s dans un climat de guerre, d'inflation, avec le Covid, mais aussi les fêtes de fin d'année. Elle livre ses conseils pour bien respirer... et surtout y penser !

Le concours de la plus belle vitrine de Noël revient à Vesoul

La Ville de Vesoul organise tous les ans un jeu concours intitulé "Les vitrines de Noël" en partenariat avec l’entreprise AFCM (Affichage Franc-Comtois). Ce concours s’adresse à tous les commerces et services de proximité de Vesoul possédant une vitrine visible de la rue. À la clé : des campagnes d’affichage publicitaire pour les trois premiers commerçants lauréats.

L’Art Urbain dans les territoires récompense le projet expérimental de revalorisation d’un site horloger à Besançon

Comme chaque année depuis 1997, L'Art urbain dans les territoires organise le prix national arturbain.fr pour faire connaître des actions exemplaires conduites par des équipes pluridisciplinaires. Ce mardi 29 novembre, à l’auditorium de la Tour Séquoia dans le quartier de la Défense à Paris, le groupe SMCI à Besançon a reçu le prix dans la catégorie "Respect de l’environnement" pour son projet expérimental inédit sur l'ancien site horloger "Fralsen" dont l’objectif est de revaloriser cet ensemble industriel à des fins environnementales.

Une Doubienne retrace son parcours de vie chaotique dans une autobiographie

Flo Lavie réside actuellement dans le Grand Besançon et a récemment sortie un livre intitulé Nous, les écorchées vives dans lequel elle raconte les violences  qu’elle a subie tout au long de sa vie. Elle sera en séances de dédicaces le 3 décembre à la Fnac de Morteau. 

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

40% des Français sont concernés par l’alcool et la conduite le soir du réveillon

Aujourd’hui, près de 40 % des Français sont concernés par l’alcool et la conduite pour le réveillon selon les associations Prévention routière et Assurance prévention. Et chaque année, au moment des fêtes, "trop d’accidents graves voire mortels ont encore lieu. Pourtant, de nombreuses solutions existent pour rentrer sain et sauf les soirs de réveillon !"

Dégradation des conditions de travail dans les lycées : FO adresse une lettre ouverte à Marie-Guite Dufay

Vendredi 25 novembre, le secrétaire de Force Ouvrière (FO) Franche-Comté Bourgogne Frédéric Vuillaume a adressé une lettre ouverte à la présidente de la région Marie-Guite Dufay. Il dénonce la dégradation des conditions de travail des agents dans les lycées.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.61
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.83 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
77 %