L'agriculture en Bourgogne-Franche-Comté : 911 communes sortent des zones défavorisées, les syndicats sont en colère

Publié le 10/11/2016 - 14:58
Mis à jour le 10/11/2016 - 17:38

Le ministère de l’agriculture a publié une carte définissant les nouvelles zones défavorisées agricoles. En Bourgogne-Franche-Comté, il y a 382 nouvelles communes et 292 000 hectares qui rentrent avec ce nouveau zonage, mais plus de 911 communes en sortent et elles représentent plus de 500 000 hectares. Les syndicats agricoles ne comprennent pas ces nouveaux calculs et sont en colère.

 ©
©

La Fédération Régionale des Syndicats des Exploitants Agricoles et les Jeunes Agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté ont publié un communiqué de presse pour présenter et dénoncer la mise en place de nouvelles zones défavorisées agricoles.

C’est quoi des nouvelles zones défavorisées agricoles ?

L’Union Européenne vient de réviser la carte de ces zones défavorisées basée sur  8 critères biophysiques et climatiques comme la pierrosité,  la pente, les excès d’eau ou encore les basses températures des terrains. Lorsqu’une commune est déclarée zones défavorisées, les terrains agricoles sur ce territoire peuvent touchés des aides européennes.

 382 communes en plus mais 911 en moins

En région Bourgogne Franche-Comté, il y a 382 nouvelles communes et 292 000 ha qui rentrent avec ce nouveau zonage, mais plus de 911 communes qui sortent et qui représentent plus de 500 000 ha. Les syndicats ne comprennent l’exclusion de certaines collectivités. De plus, l’administration se refuse à transmettre ses modes de calcul. La profession agricole a seulement trois semaines pour transmettre ses remarques à la DRAAF.

La  FRSEA et les JA de Bourgogne Franche-Comté n’acceptent pas ce nouveau découpage qui exclut plus de 500 000 hectare de la région avec de nombreux agriculteurs confrontés déjà à une crise agricole sans précedent.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Week-end hivernal et neige jusqu'à lundi matin

L’hiver est bien là, avec ses pluies glacées, ses quelques flocons et ses températures proches de zéro. De la neige est attendue dès 300 mètres d'altitude avant une accalmie samedi après-midi et le retour d'averses neigeuses dans la soirée (vers 400m) et dimanche matin jusqu'en plaine (200m). Dimanche soir et jusqu'à lundi midi, on attend de la neige, parfois en quantité.

« La forêt est notre avenir » : les employés de l’ONF réclament des bras et une vision

"La forêt peut nous sauver si on la préserve": des centaines d'employés de l'Office national des forêts (ONF) ont manifesté jeudi pour demander la "renégociation du contrat avec l'État" qui prévoit 500 suppressions de postes, et une vision d'avenir pour affronter le changement climatique.

Lutter contre la déforestation importée

La France veut faire de la déforestation importée une priorité lors de sa présidence de l'UE et a mis au point des outils qui permettent aux entreprises de ne pas acheter de matières premières contribuant à ce phénomène, a indiqué la secrétaire d'Etat Bérangère Abba. Un guide de bonnes pratiques des achats public a été édité en ce sens à destination des collectivités locales.

Rassemblement pour le climat : environ 150 personnes à Besançon

De nombreuses manifestations se sont déroulées dans de nombreuses villes du monde, ce samedi 6 novembre 2021. L'objectif : accroître la pression sur les négociateurs réunis à la COP26. Organisé au dernier moment, le rassemblement a réuni 150 personnes à Besançon place Pasteur.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.38
couvert
le 01/12 à 0h00
Vent
4.83 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %

Sondage