Alain Joyandet n'est "vraiment pas content" de maCommune.info

Publié le 11/07/2010 - 08:53
Mis à jour le 11/07/2010 - 08:53

N’écrivez surtout pas que l’ancien secrétaire d’Etat va faire de la voile en Méditérannée… La vérité vraie, c’est qu’il va passer son été à Vesoul pour travailler. C’est en gros le message laissé cette semaine sur notre portable par son directeur de cabinet à la mairie de Vesoul. Un brin menaçant et nous sommant de le rappeler, le directeur en question nous a appris dans le même message qu’Alain Joyandet n’était « vraiment pas content » de maCommune.info.

 ©
©
Et pourtant, c'est le suppléant d'Alain Joyandet lui-même qui a appris à toute la France, via une dépêche AFP, que le maire de Vesoul, avant de reprendre le chemin de l'Assemblée nationale, allait "prendre des vacances". "Il est très amateur de voile. Il aime en faire en Méditerranée", a révélé Patrice Debray.

"Je ne sais pas ce que vous a dit Patrice Debray, mais c'est totalement faux. Cet été, Alain Joyandet est à Vesoul et il travaille. Il n'a jamais dit qu'il allait faire de la voile en Méditérannée", dixit le directeur de cabinet.

C'est vrai que l'ancien secrétaire d'Etat nous l'a jamais dit lui-même. C'est son suppléant qui l'a affirmé, qui plus est à l'Agence France Presse, qui à notre connaissance n'a pas publié de démenti. Peut-être qu'Alain Joyandet devrait s'expliquer avec lui.

Mais, c'est tellement plus facile de faire porter le chapeau à la presse. Pour un ancien journaliste, ce n'est pas très confraternel...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

L’inscription de l’IVG dans la Constitution française sera-t-elle votée par le Sénat ?

Le Sénat se prononcera mercredi 28 février 2024 après-midi sur l'inscription de l'IVG dans la Constitution, un vote rendu très incertain par les réticences de la droite et qui pourrait bouleverser le calendrier parlementaire de la réforme. C'est l'étape la plus périlleuse de la révision constitutionnelle promise par le président de la République, Emmanuel Macron : l'exécutif ne pourra la faire aboutir sans un vote majoritaire des 348 parlementaires du Palais du Luxembourg.

Hommage aux Manouchian à Besançon : une ”instrumentalisation” du Parti communiste selon Besançon maintenant

Une cérémonie en hommage aux résistants du groupe Manouchian s’est tenue place du 8 Septembre à Besançon, organisée par le Parti communiste français et la Ville de Besançon. Pour Ludovic Fagaut (LR), chef du groupe Besançon maintenant au conseil municipal, parle d’une ”instrumentalisation à des fins partisanes”.

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Visas, pesticides, simplification : Gabriel Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Un mois après le début d'un mouvement d'exaspération des paysans, Gabriel Attal a placé mercredi 21 février 2024 l'agriculture "au rang des intérêts fondamentaux" du pays, récapitulant les engagements déjà pris par le gouvernement et annonçant quelques nouvelles mesures sur les saisonniers étrangers, les pesticides et la rémunération.

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.16
légère pluie
le 01/03 à 3h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
86 %