Allergie : le risque reste faible en Franche-Comté

Publié le 29/08/2014 - 16:15
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:14

Le risque allergique est en ce moment toujours faible, du fait de la pre?sence majoritaire d'urticace?es peu allergisants. L'ambroisie, plante invasive au pollen ayant un potentiel allergisant tre?s e?leve?, est en pe?riode de pollinisation. A l'inverse des urtics, les quantite?s tre?s faibles dans notre re?gion n'induisent pas de risque allergisant. 

photo.jpg
©Alexane Alfaro

En ce moment

PUBLICITÉ

Le capteur pollinique pour ce secteur est installe? avenue Elise?e Cusenier a? Besanc?on. LeRisque allergique lie? a? l’exposition aux pollens (RAEP) est obtenu a? la suite des comptages, par Atmo Franche-Comte?, des grains de pollens pre?leve?s, combine?s aux observations du RNSA. Base? sur une e?chelle de 0 (nul) a? 5 (tre?s e?leve?), cet indice caracte?rise de manie?re simple et globale le risque encouru par les personnes allergiques et leur permet de prendre les dispositions ne?cessaires.

(Source : Atmo Franche-Comté)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.57
ciel dégagé
le 18/06 à 0h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1017.03 hPa
Humidité
92 %

Sondage