Allergie : le risque reste faible en Franche-Comté

Publié le 29/08/2014 - 16:15
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:14

Le risque allergique est en ce moment toujours faible, du fait de la pre?sence majoritaire d’urticace?es peu allergisants. L’ambroisie, plante invasive au pollen ayant un potentiel allergisant tre?s e?leve?, est en pe?riode de pollinisation. A l’inverse des urtics, les quantite?s tre?s faibles dans notre re?gion n’induisent pas de risque allergisant. 
 ©
©

En ce moment

Le capteur pollinique pour ce secteur est installe? avenue Elise?e Cusenier a? Besanc?on. LeRisque allergique lie? a? l'exposition aux pollens (RAEP) est obtenu a? la suite des comptages, par Atmo Franche-Comte?, des grains de pollens pre?leve?s, combine?s aux observations du RNSA. Base? sur une e?chelle de 0 (nul) a? 5 (tre?s e?leve?), cet indice caracte?rise de manie?re simple et globale le risque encouru par les personnes allergiques et leur permet de prendre les dispositions ne?cessaires.

(Source : Atmo Franche-Comté)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.27
légère pluie
le 18/06 à 21h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
85 %