Alstom : MG Dufay "déplore" la perte du marché de 44 locomotives

Publié le 30/08/2016 - 06:15
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:37

La présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté se dit toujours mobilisée pour le développement de l'industrie ferroviaire et déplore la perte du marché des 44 locomotives de manœuvre de la SNCF au détriment des sites Alstom à Belfort (90) et Ornans (25).

dsc_6384.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

La Région explique l’importance du marché de la commande d’Akiem pour l’activité et l’emploi local et qu’elle avait fait l’objet d’un « soutien appuyé » de Marie-Guite Dufay auprès d’Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du numérique, et de Guillaume Pépy, président du directoire de la SNCF.

 « C’était aussi le cas en novembre 2015 pour le marché des 47 locomotives suisses SSB infrastructures qu’a remporté Alstom pour un montant de 175 millions d’euros, et qui a bénéficié aux trois sites de la région » explique la présidente dans un communiqué. « Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté reste mobilisé aux côtés des salariés et se tient prêt à engager, vu l’enjeu de maintien des compétences, ses outils de formation et de sécurisation des parcours professionnels dans des conditions restant à définir collectivement« .

 Alstom est un employeur majeur et un fleuron de l’industrie ferroviaire régionale. Pour rappel, la région a déjà commandé 16 rames de TER Régiolis pour plus de 100 millions d’euros, commande qui devra être honorée en 2017 et au-delà, contribuant ainsi à alimenter les chaînes de production locales, dont le site d’Ornans qui produit des moteurs.

 Le conseil régional accompagnera l’activité et les emplois qu’elle génère et la présidente appuiera toutes les initiatives de conquête de marchés nouvelles et en cours, comme la réponse à l’appel d’offres pour 12 locomotives de manœuvre pour la RATP ».

Communiqué

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.93
ciel dégagé
le 19/07 à 21h00
Vent
1.78 m/s
Pression
1015.67 hPa
Humidité
88 %

Sondage