Alstom va vendre des trains à hydrogène en Italie

Publié le 28/11/2020 - 17:45
Mis à jour le 28/11/2020 - 11:03

Le constructeur ferroviaire français Alstom a annoncé cette semaine avoir remporté un premier contrat de 160 millions d’euros en Italie pour fournir six trains régionaux à hydrogène destinés à la région de Milan.
 

Coradia Stream pour FNM © Alstom / Design & Styling
Coradia Stream pour FNM © Alstom / Design & Styling

Le contrat, passé avec la compagnie régionale Ferrovie Nord Milano (FNM), prévoit la livraison du premier train dans les trois ans après la signature de la commande. Il comprend une option pour huit autres rames, a précisé dans un communiqué le groupe français, pionnier dans les trains à hydrogène.

Alstom va concrètement adapter à sa plate-forme de trains régionaux Coradia Stream, déjà produite en Italie, la technologie de propulsion par pile à combustible éprouvée depuis 2018 en Allemagne. Si les trains destinés à FNM seront construits dans les usines du groupe français en Italie, la chaîne de traction hydrogène sera fournie – comme pour les modèles allemands – par l’usine de Tarbes, dans le sud-ouest de la France.

"La version à hydrogène égalera les performances opérationnelles des trains diesel, y compris leur autonomie » d’environ 1 000 km entre deux pleins, a promis Alstom. Garantis « à zéro émission", les trains à hydrogène émettent uniquement de la vapeur d’eau et de l’eau condensée.

2023 en France

Par le mélange de l’hydrogène embarqué à bord et de l’oxygène présent dans l’air ambiant, une pile à combustible installée dans la toiture produit l’électricité nécessaire à la traction de la rame. Des batteries permettent en outre de stocker l’énergie récupérée pendant le freinage, qui est réutilisée dans les phases d’accélération.

Alstom a déjà reçu des commandes fermes pour 41 trains régionaux à hydrogène en Allemagne, qui doivent entrer en service commercial à partir de 2022. La France réfléchit elle aussi à passer à l’hydrogène pour remplacer une partie de ses vieux trains diesel sur des lignes non électrifiées. Quatre régions sont intéressées par l’achat de 14 rames pour commencer, mais les discussions avec Alstom et la SNCF ont pris du retard et les premiers prototypes ne devraient pas circuler avant 2023.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne-Franche-Comté, première “région microtechnique” de France, présente au SIAMS de Moutier

Du 16 au 19 avril 2024, à l’occasion du Salon de la chaîne de production des microtechniques (SIAMS), grand rendez-vous de la filière de l’industrie des microtechniques, la Bourgogne-Franche-Comté était présente avec un pavillon régional dédié, en collaboration avec la CCI BFC.

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Suppression de l’aide à l’embauche sous contrats de professionnalisation

Le président de l'Union des entreprises de proximité (U2P) a rencontré hier, jeudi 18 avril 2024, la ministre du travail, de la santé et des solidarités, Catherine Vautrin, qui a fait part du projet de suppression générale de l'aide à l'embauche de salariés sous contrat de professionnalisation (600€), dès le 1er mai prochain.

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.11
nuageux
le 23/04 à 12h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
58 %