Aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis : où en est-on ?

Publié le 12/02/2020 - 10:22
Mis à jour le 24/02/2021 - 11:07

Le bilan de la deuxième phase de concertation publique sur le projet d’aménagement de la RN57 entre les « Boulevards » à Besançon et la commune de Beure a été mis en ligne sur le site internet de la DREAL le 11 février 2020. Habitants, acteurs, usagers ont donné des avis, suggestions et autres réactions sur ce projet de mise à 2 x 2 voies.

RN57 © Alexane Alfaro
RN57 © Alexane Alfaro

La concertation publique, organisée du 8 octobre au 15 novembre 2019, a permis de présenter les évolutions apportées au projet depuis la première phase de concertation en 2017. Elle a donné à chacun, acteur, habitant, usager des différents modes de transport, la possibilité de faire part de ses réactions, avis et suggestions sur ces évolutions.

Environ 300 personnes ont participé aux réunions – réunion d’information des habitants des Vallières le 22 octobre 2019 (35 participants) et réunion publique à Micropolis le 5 novembre 2019 (170 participants) – et/ou ont donné leur avis dans les registres, par courrier et par courriel (76 contributions écrites recueillies).

"Les expressions recueillies permettent de disposer d’attentes concrètes, très utiles pour approfondir les études et préparer l’enquête publique, envisagée en 2021", précise la DREAL.

Les points clés du bilan de la concertation

Le bilan de la concertation synthétise les expressions recueillies et présente les engagements que le maître d’ouvrage prend sur cette base. Les points clés du bilan sont les suivants :

  • l’étude d’impact sur l’environnement, qui sera finalisée au cours de l’année 2020 et présentée dans le dossier d’enquête publique, permettra d’apporter des réponses précises aux questions posées lors de la concertation, notamment sur la prise en compte du bruit, de la qualité de l’air et des enjeux pour les milieux naturels ;
  • le dossier d’enquête publique présentera de manière détaillée et approfondie les aménagements envisagés pour tous les modes de transport sur la section « Boulevards- Beure » de la RN57. Il apportera des réponses sur l’organisation des travaux et les mesures permettant de réduire les gênes pour les habitants et les usagers lors de cette étape de réalisation ;
  • l’échangeur de Champ Melin va faire l’objet d’études techniques approfondies. L’un des objectifs sera de travailler sur sa compacité pour minimiser les besoins de foncier et ses impacts sur l’environnement ;
  • l’opposition exprimée par les riverains du Chemin des Mottes est intégrée : le maître d’ouvrage s’engage d’ores et déjà à adapter le projet pour que le Chemin des Mottes ne soit pas ouvert sur la nouvelle voie directe envisagée entre la Route de Dole et l’échangeur de l’Amitié ;
  • il s’engage également à discuter avec le gestionnaire de voirie concerné de la possibilité d’un passage de la Rue de la Parisienne en sens unique, en fonction du volume de trafic qui pourrait être généré dans cette rue avec le projet.

Le maître d’ouvrage organisera des concertations spécifiques au cours des études détaillées à venir, avec :

le Laboratoire de Terre Rouge pour trouver des solutions de stationnements alternatifs à proximité, afin que son activité ne soit pas pénalisée par la nouvelle voie directe envisagée entre la Route de Dole et l’échangeur de Amitié ;

  • les riverains de la Route de Dole sur leurs propositions, en particulier celle d’un raccordement de la voie de desserte envisagée à la Rue Einstein ;
  • la Ville de Besançon, Grand Besançon Métropole et les riverains sur l’aménagement du demi-échangeur envisagé Rue Blaise Pascal et ses effets sur la circulation dans le quartier ;
  • les riverains du Chemin du Champ Melin et du Chemin des Vallières sur l’échangeur de Champ Melin et leurs différentes questions relatives à la desserte, aux accès, à la mixité voiture-modes doux, etc. ;
  • la jardinerie et la Communauté Emmaüs pour leur capacité de stationnement en intégrant l’aménagement d’une aire de contrôle des poids lourds ;
  • les associations et représentants des modes actifs afin de garantir un projet le plus attractif et sécurisé possible pour ces modes ;
  • les services de Grand Besançon Métropole et de la Ville de Besançon et les associations de quartier dans le cadre du PNRU (Programme National pour la Rénovation Urbaine) pour optimiser le positionnement, la lisibilité et l’accessibilité des continuités modes doux afin de minimiser l’effet de coupure existant depuis Planoise vers le Centre-ville.

Info +

Le calendrier prévisionnel :

  • L’année 2020 sera consacrée à la finalisation de l’étude d’impact sur l’environnement et à la rédaction du dossier d’enquête publique.
  • L’enquête publique est envisagée en 2021, les études détaillées de 2021 à 2023 et le lancement des travaux en 2023.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

2 x 2 voies RN 57 Micropolis Beure

RN 57 Beure Micropolis : comment contribuer à l’enquête publique ?

Du 28 février au 31 mars 2022, une enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique (DUP) des travaux et la mise en compatibilité du plan local d’urbanisme de Besançon laisse la parole aux habitants. Si tout se déroule comme prévu, le chantier du trait d’union entre les boulevards et le rond-point de beure pourrait démarrer fin 2024.

Trait d’union Micropolis – Beure : et maintenant, place au financement

Jean-François Colombet, a présidé mercredi  10 novembre 2021 le comité de pilotage lié au dossier de l’achèvement de la RN 57 et de la mise en 2 x 2 voies entre les boulevards de Besançon et le rond-point de Beure. Le préfet du Doubs  réunira l’ensemble des financeurs potentiels du projet d’ici trois semaines.

Poids lourds en transit sur la RN 57 : la préfecture demande le retrait de l’arrêté municipal de Besançon

La préfecture du Doubs a demandé ce mardi 29 juin 2021 le retrait de l’arrêté pris la semaine dernière par la maire écologiste de Besançon, Anne Vignot, afin d’interdire la circulation des poids lourds de plus de 3,5 tonnes sur les principaux axes de la ville.

F. Charvier et É. Alauzet soutiennent le doublement de la RN 57

"Indispensable !" • Les deux députés LREM du Doubs signent une tribune ce jeudi 24 juin 2021 en faveur du doublement des 3,7 km de la RN 57 entre les boulevards de Besançon jusqu’à Beure alors que le projet d’aménagement sera soumis au vote le 28 juin lors du prochain conseil communautaire de Grand Besançon Métropole.

Anne Vignot interdit le transit poids lourd sur la RN 57 à Besançon  

La maire EELV de Besançon, Anne Vignot, a pris mardi un arrêté interdisant à partir du 1er septembre 2021 la circulation des véhicules de plus de 3,5 tonnes sur la RN57 et les boulevards qui traversent la ville, en mettant en avant les « risques » et les « nuisances » engendrés par le transit des camions.

Transports

Départs en vacances : Bison futé prévoit des routes chargées ce week-end du 14 juillet

Ce deuxième week-end des congés scolaires, du 12 au 14 juillet 2024, voit les départs en vacances s’intensifier et s’inscrire sur des distances parcourues plus longues, selon les prévisions de Bison futé. La circulation sera dense sur la plupart des grands itinéraires principalement sur les axes autoroutiers depuis le nord du pays en direction du sud ou des régions côtières.

Pour mieux se déplacer en Bourgogne – Franche-Comté, roulons Mobigo.

PUBLI-INFO • Sur viamobigo.fr, la Région Bourgogne-Franche-Comté propose une offre diversifiée de transports collectifs pour répondre aux besoins de chaque habitant et/ou l’aider à préparer son déplacement : Trains Mobigo, lignes inter-urbaines de cars, transport à la demande, plateforme de covoiturage… ainsi que des aménagements pour faciliter les mobilités douces comme des abris à vélos sécurisés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.67
nuageux
le 14/07 à 15h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
57 %