Aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis : où en est-on ?

Publié le 12/02/2020 - 10:22
Mis à jour le 24/02/2021 - 11:07

Le bilan de la deuxième phase de concertation publique sur le projet d’aménagement de la RN57 entre les "Boulevards" à Besançon et la commune de Beure a été mis en ligne sur le site internet de la DREAL le 11 février 2020. Habitants, acteurs, usagers ont donné des avis, suggestions et autres réactions sur ce projet de mise à 2 x 2 voies.

RN57 © Alexane Alfaro
RN57 © Alexane Alfaro

La concertation publique, organisée du 8 octobre au 15 novembre 2019, a permis de présenter les évolutions apportées au projet depuis la première phase de concertation en 2017. Elle a donné à chacun, acteur, habitant, usager des différents modes de transport, la possibilité de faire part de ses réactions, avis et suggestions sur ces évolutions.

Environ 300 personnes ont participé aux réunions – réunion d’information des habitants des Vallières le 22 octobre 2019 (35 participants) et réunion publique à Micropolis le 5 novembre 2019 (170 participants) – et/ou ont donné leur avis dans les registres, par courrier et par courriel (76 contributions écrites recueillies).

"Les expressions recueillies permettent de disposer d’attentes concrètes, très utiles pour approfondir les études et préparer l’enquête publique, envisagée en 2021", précise la DREAL.

Les points clés du bilan de la concertation

Le bilan de la concertation synthétise les expressions recueillies et présente les engagements que le maître d’ouvrage prend sur cette base. Les points clés du bilan sont les suivants :

  • l’étude d’impact sur l’environnement, qui sera finalisée au cours de l’année 2020 et présentée dans le dossier d’enquête publique, permettra d’apporter des réponses précises aux questions posées lors de la concertation, notamment sur la prise en compte du bruit, de la qualité de l’air et des enjeux pour les milieux naturels ;
  • le dossier d’enquête publique présentera de manière détaillée et approfondie les aménagements envisagés pour tous les modes de transport sur la section « Boulevards- Beure » de la RN57. Il apportera des réponses sur l’organisation des travaux et les mesures permettant de réduire les gênes pour les habitants et les usagers lors de cette étape de réalisation ;
  • l’échangeur de Champ Melin va faire l’objet d’études techniques approfondies. L’un des objectifs sera de travailler sur sa compacité pour minimiser les besoins de foncier et ses impacts sur l’environnement ;
  • l’opposition exprimée par les riverains du Chemin des Mottes est intégrée : le maître d’ouvrage s’engage d’ores et déjà à adapter le projet pour que le Chemin des Mottes ne soit pas ouvert sur la nouvelle voie directe envisagée entre la Route de Dole et l’échangeur de l’Amitié ;
  • il s’engage également à discuter avec le gestionnaire de voirie concerné de la possibilité d’un passage de la Rue de la Parisienne en sens unique, en fonction du volume de trafic qui pourrait être généré dans cette rue avec le projet.

Le maître d’ouvrage organisera des concertations spécifiques au cours des études détaillées à venir, avec :

le Laboratoire de Terre Rouge pour trouver des solutions de stationnements alternatifs à proximité, afin que son activité ne soit pas pénalisée par la nouvelle voie directe envisagée entre la Route de Dole et l’échangeur de Amitié ;

  • les riverains de la Route de Dole sur leurs propositions, en particulier celle d’un raccordement de la voie de desserte envisagée à la Rue Einstein ;
  • la Ville de Besançon, Grand Besançon Métropole et les riverains sur l’aménagement du demi-échangeur envisagé Rue Blaise Pascal et ses effets sur la circulation dans le quartier ;
  • les riverains du Chemin du Champ Melin et du Chemin des Vallières sur l’échangeur de Champ Melin et leurs différentes questions relatives à la desserte, aux accès, à la mixité voiture-modes doux, etc. ;
  • la jardinerie et la Communauté Emmaüs pour leur capacité de stationnement en intégrant l’aménagement d’une aire de contrôle des poids lourds ;
  • les associations et représentants des modes actifs afin de garantir un projet le plus attractif et sécurisé possible pour ces modes ;
  • les services de Grand Besançon Métropole et de la Ville de Besançon et les associations de quartier dans le cadre du PNRU (Programme National pour la Rénovation Urbaine) pour optimiser le positionnement, la lisibilité et l’accessibilité des continuités modes doux afin de minimiser l’effet de coupure existant depuis Planoise vers le Centre-ville.

Info +

Le calendrier prévisionnel :

  • L’année 2020 sera consacrée à la finalisation de l’étude d’impact sur l’environnement et à la rédaction du dossier d’enquête publique.
  • L’enquête publique est envisagée en 2021, les études détaillées de 2021 à 2023 et le lancement des travaux en 2023.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

2 x 2 voies RN 57 Micropolis Beure

Sondage – Êtes-vous pour contre l’aménagement en 2×2 voies de la RN57 entre Beure et Micropolis ?

Le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon fait couler beaucoup d'encre et ce, depuis de nombreuses années. Le débat sur l'éventuel dédoublement de ce trait d'union est revenu sur la scène médiatique depuis quelque temps… Et vous, êtes-vous pour ou contre l'aménagement de la RN57 en 2x2 voies ? C'est notre sondage de la semaine.

RN 57 Micropolis – Beure : les élus PS et Républicains de Besançon avancent les mêmes arguments… « écolos » !

Pour ! • C'est le débat politique du moment. Pour ou contre la réalisation de la 2 x 2 voies entre Micropolis et Beure ? Si pour les écologistes du Grand Besançon ou le parti Génération.s, des alternatives doivent être abordées, les élus socialistes au sein de la majorité de la maire EELV de Besançon, n'hésitent pas à soutenir le projet d'aménagement tout comme les élus LR de l'opposition.

RN 57 : Jacques Grosperrin demande à Anne Vignot d’avoir « le courage de ne pas abandonner le projet »

Micropolis - Beure • Alors que EELV et Génération.s s'opposent au doublement des voies sur le trait d'union entre le boulevard et Beure, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin (LR) s'empare  à son tour du débat et exhorte la maire EEELV de Besançon à ne pas remette en cause le projet routier.

RN57 entre Beure et Micropolis : la Fnaut suggère la création de voies modes doux et d’une halte ferroviaire

Dans le cadre du projet de réaménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis, la Fédération nationale des Associations d'Usagers des Transports (Fnaut) et l'Association des usagers des transports de l'agglomération bisontine (Autab) s'unissent, dans un communiqué du 31 janvier 2021, pour proposer la création de voies de modes doux, des voies de bus et une halte ferroviaire.

L’abandon de la Grande bibliothèque et de l’aménagement de la RN57 serait « terrible » selon les élus de Besançon Maintenant

Sur différents médias locaux, la présidente de Grand Besançon Métropole Anne Vignot suppose l'abandon de deux grands projets : la grande bibliothèque à Chamars et l'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis. Pour les élus de la droite et du centre au conseil municipal, l'abandon de ces deux projets "affaiblirait durablement l'attractivité".

Transports

Et si vous laviez votre voiture à volonté avec SPA Auto ?

PUBLI-INFO • Laver votre voiture autant que vous voulez, c'est désormais possible avec vos centres de lavage SPA auto en Bourgogne Franche-Comté ! Toujours axé sur la satisfaction de ses clients et dans une réflexion d’amélioration permanente, le groupe SPA Auto a décidé de passer à la vitesse supérieure en lançant une grande nouveauté pour cette année 2021 : le Pass lavage illimité !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.56
légère pluie
le 19/04 à 18h00
Vent
2 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
19 %

Sondage