Anne Vignot rafraichit le parvis de l'hôpital Minjoz

Publié le 25/03/2022 - 17:55
Mis à jour le 04/08/2022 - 14:38

Après les travaux entamés le 10 janvier, le nouveau parvis de l’hôpital de Besançon a été inauguré sous le soleil ce jeudi 24 mars 2022. Moins minéral et plus végétal, il agrémente l’entrée du CHU Minjoz tout en luttant contre les îlots de chaleur.

Article de mars 2022

Végétaliser. Désimperméabiliser. Les deux verbes se conjuguent au vert sur le parvis de l'hôpital Jean-Minjoz. Sur 3.200 m2, 600 ont été réaménagés avec le soutien de l'agence de l'eau pour un montant de 150.000 € porté par Grand Besançon Métropole.

Lutter contre les îlots de chaleur

60 arbres ont été plantés. Les essences (charmes d'Asie, érables de Montpelier, frênes, cornouillers, etc.) ont été choisies en fonction de leur résistance à la sécheresse. 650 m3 de fosses d'arbres ont été créés en tenant compte des réseaux souterrains déjà présents, mais aussi de la présence de l'héliport afin de ne pas gêner l'envol et l'atterrissage des hélicoptères sanitaires.

Au sol, plus de 3.000 fleurs ont été semées pour que le nouvel espace vive toute l'année. Cette végétalisation devrait selon les servies de la ville d'abaisser devant l'hôpital et de baisser les effets de la chaleur de l'ordre de 20 %.

200 arbres sur l'ensemble du projet

À terme, 200 arbres devraient être plantés autour du CHU sur l'ensemble du projet avec des continuités. Grand Besançon Métropole réfléchit également à doubler la surface des arrêts de tramway en y annexant des pergolas végétalisées côté hôpital.

"L'arbre est invité, mais il doit lui aussi s'insérer selon un certain nombre de contraintes" Anne Vignot

Comme pour montrer que les travaux et les efforts de la mairie vont servir les générations futures, ce sont les petits de la crèche de l'hôpital pour les enfants des personnels, qui ont finalisé la plantation sous le regard bienveillant et attendri Anne Vignot. "Il était nécessaire de donner une nouvelle respiration à cet espace pour le confort des visiteurs, des malades sur ce parvis qui était très minéral" souligne la maire EELV de Besançon qui a souhaité dès le début de son mandat réfléchir sur les zones de passage. C'est aussi ici un endroit où l'on pourra prendre un peu 'air et sortir du contexte…"

La Ville de Besançon réfléchit également désormais à d'autres projets : la désimperméabilisation de la place de Lattre de Tassigny (place du Jura) ou la végétalisation de la place Pasteur ou de la place de la Révolution d'ici 2023. "Mais un arbre ne se pose pas au hasard, en fonction de plusieurs contraintes comme les réseaux souterrains, les accès pompiers, etc."

Anne Vignot a souhaité la mise en place d’un plan pour végétaliser l'ensemble des "points chauds" de la ville. "Entre le parc Micaud et la place de la révolution, il peut y avoir jusqu'à 20°C de différence en période de fortes chaleurs…"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.18
couvert
le 24/02 à 9h00
Vent
3.93 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
89 %