APA, Cap Retraite a livré son analyse

Publié le 08/12/2014 - 14:13
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:37

Service gratuit de conseil et d'orientation en maisons de retraite, Cap Retraite a analysé la perte d'autonomie des personnes âgées et le coût associé à cette dépendance. De quoi faire une prévision à l'horizon 2040 en France et livrer des chiffres concernant, entre autres, le département du Doubs.

 ©
©

A l’horizon 2040, le nombre des bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), instaurée en 2002, augmentera en France de 63% pour avoisiner les 2 millions et son coût doublera, atteignant les 11,2 milliards d’euros. C’est ce qu’annonce Cap Retraite qui, en conséquence, livre ses préconisations.

L’étude se penche sur chaque département. L’occasion de découvrir quelques chiffres pour le Doubs :

  • Part des bénéficiaires de l’APA parmi la population des 60 ans et plus en 2012 : tranche 7,5 à 8,5% (moyenne nationale : 8%)
  • Part des bénéficiaires de l’APA résidant à domicile en 2012 : tranche supérieur à 65% (moyenne nationale : 59%)
  • Part du budget de l’APA, à la charge de l’Etat et du Département du Doubs, en 2013 : de 65 à 75% (moyenne nationale : 71%).

Pour consulter toute l’analyse de Cap Retraite et ses préconisations, un clic ICI

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Ce n’est pas parce qu’on en parle plus que la grippe a disparu : la CPAM du Doubs vous invite à vous faire vacciner

PUBLI-INFO • La vaccination contre la grippe saisonnière se déroule jusqu'au 31 janvier 2022 dans un contexte encore marqué par la crise sanitaire de la Covid-19. La vaccination contre la grippe est possible en ville depuis le 22 octobre, en Ehpad et établissements de santé depuis le 18 octobre afin de saisir toutes les opportunités de vaccination et d’optimiser les deux campagnes de vaccination, grippe et rappel Covid-19, et dans l’objectif d’un haut niveau de protection des plus fragiles.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.97
nuageux
le 02/12 à 18h00
Vent
0.79 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
98 %

Sondage