Arnaud Montebourg : "Mon projet d'inspiration socialiste, écologiste et gaulliste social"

Publié le 24/10/2016 - 18:33
Mis à jour le 25/10/2016 - 10:17

L’ex-ministre de l’Économie et du Redressement productif Arnaud Montebourg était en visite dans le Doubs ce lundi 24 octobre 2016. Nous l’avons suivi lors de sa visite de l’entreprise Vitabri à Besançon.

Interview + Diaporama

Sur quoi allez-vous insister pour vous différencier des autres candidats à la primaire (socialiste)? Qu'est-ce qui vous fait différent de Benoît Hamon d'une part et Jean-Luc Mélenchon d'autre part ?

"Je ne suis pas un candidat d'opposition, mais un candidat qui fait des propositions a? partir d'un projet que je construis avec les Franc?ais depuis mon appel du Mont Beuvray. Je ne fais pas une campagne de marqueurs, je suis la pour apporter des solutions de gauche et pragmatiques sur les sujets qui inte?ressent les Franc?ais : l'e?conomie, l'emploi, l'Europe." 

Élu Président de la République (vous en rêvez depuis longtemps?) qui souhaitez-vous avoir à vos côtés dans votre premier gouvernement ?

"J'invite tous ceux qui se retrouvent dans mon projet a? me rejoindre pour construire une alternative. Mon projet est socialiste, mais pas seulement, il est d'inspiration e?cologiste et gaulliste social." 

Et toujours si vous êtes élu, quelles seront vos trois premières mesures économiques dans les trente premiers jours de votre quinquennat puisque, semble-t-il, il y a urgence ?

"L'une de mes premie?res mesures e?conomiques sera de mettre fin a? la politique d'auste?rite?, notamment par une baisse des impo?ts sur les classes populaires et les classes moyennes.

Je lancerai e?galement un plan de financement des 1000 projets d'infrastructures, actuellement non finance?s, que nous mettrons en œuvre avec les collectivite?s territoriales. Ce plan va relancer l'e?conomie des territoires par le biais de la commande publique pour donner du travail aux PME, TPE et aux artisans qui sont enracine?s dans les territoires.

Ce plan d'un montant de 20 milliards d'euros oriente? en direction des grandes infrastructures est un formidable outil au service de la relance e?conomique sur nos territoires.

Nous allons aussi cre?er une banque d'encouragement au risque qui va accompagner massivement les PME qui n'ont pas acce?s aux cre?dits aujourd'hui." 

Arnaud Montebourg sera en meeting ce lundi à partir de 20 heures à la Malcombe à Besançon.

Photos ©Alexane Alfaro

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.98
ciel dégagé
le 11/08 à 0h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
57 %

Sondage