Assurance Maladie du Doubs : 21.663 appels en lien avec la Covid-19 depuis le 13 mai dernier...

Publié le 28/10/2020 - 17:33
Mis à jour le 28/10/2020 - 16:55

"Il faut briser les chaines de contamination" (directeur) •

Alors que l'épidémie atteint son pic et que les Français(es) attendent non sans impatience les annonces du gouvernement ce mercredi 28 octobre 2020, nous nous sommes rendus à l'Assurance Maladie du Doubs pour voir comment elle affronte cette deuxième vague...

"L'enjeu aujourd'hui, il est d'expliquer le défi de l'assurance maladie au regard de l'enjeu épidémique qui nous entoure. Ce défi est double. D'abord, il est de continuer à assurer nos missions de service public (le remboursement et le paiement des soins, l'indemnisation des arrêts de travail et la prise en compte des personnes les plus fragiles notamment celles bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire)", explique Vachon, le directeur de l'assurance maladie du Doubs. Il poursuit : "Nous avons également un autre défi qui est celui d'assurer la mission de contact-tracing (elle n'existait pas en avril, elle a été montée le 13 mai). Il a fallu l'organiser avec des outils informatiques et des formations..."

90 agents dans le Doubs au service du contact-tracing

Les personnes faisant partie de ces dispositifs ont été recrutées au sein de l'assurance maladie, mais pas que. Des collaborateurs volontaires d'organismes de la sécurité sociale partenaires se sont également mobilisés ( CAF, MAS, CARSAT). Ces 90 agents sont donc composés : de 50 personnes titulaires à la CPAM, une vingtaine de collaborateurs en CDD et une quinzaine de personnes des autres organismes.

Cette cellule permet le suivi de l'évolution des contaminations et de leurs cas contact. "Il faut briser les chaines de contamination", précise le directeur qui indique que c'est le "but du tracing". Pour cela, il faut "entrer en contact rapidement avec les personnes positives". "Il s'agit ensuite de mener une enquête sanitaire", explique-t-il.

Un certain nombre de conseils sont ensuite donnés (test des personnes contact, isolement...).

Au total, 21.663 appels ont été effectués en relation avec l'assurance maladie depuis le 13 mai 2020 (patients soit 300 patients contaminés et 700 patients contact par jour dans le Doubs).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Stations de ski : "Monsieur le Président, ne tuez pas la montagne Française"

Grogne •

Une manifestation samedi à Gap, un courrier à Emmanuel Macron. Alors que la Suisse, l'Autriche et la Bulgarie ont décidé d'ouvrir leurs stations  en décembre, des élus exhortent le Président à revenir sur la décision de fermer les remontées mécanique. Dans cette polémique, le régionaliste Jean-Philippe Allenbach y va de son laïus. "Si nous étions un canton suisse, nos stations de ski seraient ouvertes" en Franche-Comté.

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.78
ciel dégagé
le 30/11 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
97 %

Sondage