Au temps des douanes

Publié le 11/03/2014 - 10:15
Mis à jour le 11/03/2014 - 10:35

Douanier de profession, le Bisontin Laurent Bonnefoy collectionne les cartes postales liées aux … douanes. Avec la complicité d’un autre cartophile, il vient de publier aux éditions Cêtre un ouvrage racontant, par l’image, les douanes dans le Doubs.

2013-03-09-livre_douanes_doubs.jpg
©dr

livre

PUBLICITÉ
En 1912, près de 1.000 douaniers étaient en poste dans le Doubs et une centaine de sites du département étaient occupés par ces hommes en uniformes. D’où un nombre très important de cartes postales anciennes figurant les bâtiments en lien avec cette administration, des panneaux ou barrières, des douaniers en opération (qu’il s’agissent de vrais douaniers ou de comédiens).
 
Dans son ouvrage « Les douanes dans le Doubs vues par les cartes postales illustrées« , Laurent Bonnefoy dévoile plus de 270 cartes de toutes époques. Après celles du siège de la direction régionale à Besançon et de l’école des douanes de Montbéliard, les cartes sont présentées géographiquement du nord au sud du département, le long de la frontière franco-suisse, puis d’Est en Ouest. 
 
Aux légendes s’ajoutent, quand cela est nécessaire, des textes explicatifs ou des anecdotes.On découvre ainsi par exemple qu’à Abbévillers le tilleul planté à côté du bureau des douanes était taillé en étages marquant chacun une décennie, qu’un petit poste de douanes tout près de la frontière, parfois en pleine campagne, s’appelait une aubette (ou hobette) ou encore que les unités de surveillance disposèrent de bicyclettes dès 1898.
 

En pratique

Laurent Bonnefoy (avec la participation de Samuel Perrin), « Les douanes dans le Doubs vues par les cartes postales illustrées », éditions Cêtre, 160 pages, janvier 2014, 19 euros. En vente en librairie et, en ligne, sur le site internet de la librairie Cêtre ci-dessous, rubrique Catalogue et achat en ligne/Les nouveautés.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.65
couvert
le 22/07 à 21h00
Vent
2.9 m/s
Pression
1022.85 hPa
Humidité
78 %

Sondage