Alerte Témoin

Beaujolais : vendanges précoces fixées au 27 août

Publié le 19/08/2009 - 15:14
Mis à jour le 21/11/2019 - 14:04

La date officielle du début de la récolte, a été fixée au 27 août dans le Beaujolais, une «vendange précoce» en raison notamment de «l'évolution accélérée de la maturation», due ces derniers jours aux fortes chaleurs. Dans le Jura, les vendanges devraient débuter le 8 septembre avec les crémants.

1250688400.jpg
©carvy
«Les premiers coups de sécateurs devraient être donnés entre le 24 août (sur dérogation pour les parcelles les plus précoces) et le 12 septembre, sur les coteaux du vignoble beaujolais», a précisé dans un communiqué l'organisme interprofessionnel InterBeaujolais.
Les quelque 3.000 exploitations, qui couvrent environ 19.000 hectares entre Lyon et Mâcon, accueilleront bientôt près de 50.000 vendangeurs, venant de tous les continents, pendant trois semaines.
Le Beaujolais est en effet la seule AOC (Appellation d'origine contrôlée), avec le Champagne, où les vendanges sont en grande majorité manuelles.
Le Beaujolais se compose des appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages, déclinés pour leur majorité en vins primeurs, et de dix crus (Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côtes-de-Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-vent, Régnié et Saint-Amour).
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     26.35
    ciel dégagé
    le 07/08 à 18h00
    Vent
    1.68 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    51 %

    Sondage