Besançon : conseillère municipale En marche, Karima Rochdi rejoint le parti politique d'Edouard Philippe

Publié le 28/10/2021 - 18:01
Mis à jour le 28/10/2021 - 18:02

La conseillère municipale En marche à Besançon et conseillère communautaire de Grand Besançon Métropole Karima Rochdi a décidé de rejoindre le parti politique « Horizons » créé par l’ancien Premier ministre Edouard Philippe, a-t-on appris ce jeudi 28 octobre.

Karima Rochdi © Alexane Alfaro
Karima Rochdi © Alexane Alfaro

Karima Rochdi souhaite poursuivre son engagement politique "avec la double appartenance". Animatrice du comité de soutien à l'action du président de la République, elle souligne que "je suis bien sûr toujours une adhérente de la République en marche" fondé par Emmanuel Macron.

"Ce n’est jamais par le rétrécissement qu’on crée une dynamique, mais par un élargissement des bases"

Selon la conseillère municipale, "ce n’est jamais par le rétrécissement qu’on crée une dynamique, mais par un élargissement des bases". Elle explique qu'"avec tous les citoyens engagés et sans appartenance politique, avec « LREM », «Territoires de Progrès », « le MoDem », « le Mouvement Radical », « Agir », « Horizons », avec les élus sans étiquette, qui souhaitent participer, nous avons à mettre en pratique ce principe qui démultiplie au lieu de réduire, dans un esprit d’ouverture, de respect des expériences et de renouvellement."

Karima Rochdi affirme que "les prochains mois seront enthousiasmants et décisifs, il le faudra pour contrecarrer les réactions négatives qui mettent en péril l’avenir de notre pays. J’y consacrerai, avec celles et ceux qui aiment construire, réunir, préparer, embellir, toutes les forces nécessaires. Il n’y a pas de temps à perdre. Rien n’est jamais gagné d’avance."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.95
ciel dégagé
le 08/08 à 18h00
Vent
3.84 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
27 %

Sondage