Besançon : la mosquée A'Sounna condamne l'enlèvement des lycéennes nigérianes

Publié le 19/05/2014 - 11:43
Mis à jour le 19/05/2014 - 17:33

L’association de la mosquée A’Sounna, située dans le quartier Saint-Claude de Besançon, condamne "avec force et grande fermeté" l'enlèvement le 14 avril 2014 de 200  lycéennes nigérianes par la secte islamiste Boko Haram.

© capture google map ©
© capture google map ©

L'association "condamne et dénonce  avec force et grande fermeté enlèvement des lycéennes nigérianes et les violences, physiques et morales qu’elles subissent de la part de leurs kidnappeurs", ont indiqué les responsables de la mosquée dans un communiqué.

Pour le vice-président du lieu de culte, Boudjemaa Goudjil, "ces actes inhumains portent atteintes aux préceptes de l’islam et choquent tous les musulmans. Toute invocation de principes religieux pour justifier ces ignominies ne saurait  cacher les réelles motivations sectaires, mafieuses et crapuleuses  de leurs acteurs".

Les membres de l’association A’Sounna, les musulmans de Besançon, de Franche-Comté et d’ailleurs demandent "la libération, immédiate et sans condition de ces jeunes filles".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Une mosquée et deux centres turcs tagués avec des croix de Lorraine dans le Haut-Doubs

Dans le Haut-Doubs, une mosquée de Pontarlier et deux association turques située ont été taguées avec des croix de Lorraine, symbole traditionnellement attribué au gaullisme et à la Résistance, a-t-on appris dimanche auprès du parquet et de responsables musulmans qui ont dénoncé une "provocation".

La France se souvient de Samuel Paty

Un an après • De nombreuses écoles, ses collègues enseignants et Emmanuel Macron lui rendront hommage. Un an après l'innommable, la France s'apprête à honorer la mémoire de Samuel Paty, dont l'assassinat a causé une vague d'émotion profonde dans tout le pays.    

Pédocriminalité dans l’Église : une quarantaine de victimes dans le diocèse de Besançon

Selon Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, archevêque de Besançon qui s'est exprimé sur France Bleu Besançon ce mercredi 6 octobre, une quarantaine de victimes ont été recensées dans le diocèse de Besançon puis indiqué dans le rapport Sauvé de la Commission indépendante sur la pédocriminalité dans l'Église catholique publié ce mardi. Au total, 330.000 victimes et 3.000 pédocriminels ont été recensés en France en 70 ans.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.38
couvert
le 01/12 à 0h00
Vent
4.83 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %

Sondage