Besançon Maintenant fait sa rentrée politique...

Publié le 10/09/2021 - 16:42
Mis à jour le 10/09/2021 - 16:09

Ludovic Fagaut, chef de l’opposition Besançon Maintenant au conseil municipal et son équipe, ont présenté ce vendredi 10 septembre leurs principaux objectifs de cette rentrée politique en matière de sécurité, d’éducation, de santé, de mobilité ainsi que propreté.

D'emblée, Ludovic Fagaut a pointé une nouvelle fois du doigt "les méthodes" utilisées par l'équipe de la majorité municipale. Notamment un message de l'entourage de la maire de Besançon qui lui a été envoyé par Whatsapp dans lequel on lui aurait demandé son accord pour l'attribution d'une subvention de 10.000€ à une ONG, "alors qu'une commission est prévue le 16 septembre notamment sur la thématique des relations internationales, ce n'est pas comme ça que l'on aborde les choses", s'est outré le chef de l'opposition. Pour lui, c'est "un problème de méthode".

Il dénonce également la fermeture de la Chapelle du Refuge cet été "en pleine saison touristique et sans explication", ou encore l'information publiée sur Twitter selon laquelle Besançon allait accueillir 16 réfugiés afghans. "On regrette cette manière de traiter les Bisontins", a-t-il déclaré.

La méthode Besançon Maintenant

Après avoir dressé un bilan des méthodes "Vignot", Fagaut et son équipe présentent leur propre méthode, c'est-à-dire réitérer les propositions qu'ils ont pu présenter jusqu'à présent, soit 118 propositions en conseil municipal depuis un an (+ 66 propositions au conseil communautaire). "Nous voulons démontrer ce que nous voulons pour Besançon" a indiqué Ludovic Fagaut.

En matière de sécurité, "qui est pour nous la première des libertés", Besançon Maintenant maintient sa position pour l'armement de la police municipale, la création d'une brigade canine de jour au sein de la police municipale, le développement de la vidéosurveillance/vidéo-protection dans tous les quartiers et la création d'une unité de quartier en lien avec les associations. Par ailleurs, "n'ayant pas accès aux chiffres sur les faits d'insécurité à Besançon", Ludovic Fagaut a demandé un rencontre avec le préfet du Doubs qui devrait se prévoir "prochainement".

Concernant la mobilité et le stationnement, l'opposition souhaite réviser le plan mobilité au Grand Besançon Métropole, rendre gratuits les transports collectifs pour les collégiens et proposer une offre digressive pour les étudiants et les personnes en situation de handicap à plus de 50%. La voiture étant le mode de transport le plus utilisé à Besançon et dans le Grand Besançon, Besançon Maintenant souhaite mettre en place une expérimentation des voies cyclables en site propre ainsi que sécuriser davantage les cyclistes.

Les objectifs de l'opposition portent également sur l'éducation et la santé en proposant d'installer des capteurs de CO2 et des purificateurs d'air dans les écoles maternelles et élémentaires. Depuis la rentrée scolaire 2021, 179 enfants ne peuvent pas être accueillis à la cantine en raison notamment d'un manque de places et de repas. Christine Werthe, conseillère municipale de l'opposition, dresse une liste de propositions dans une interview ci-contre.

La beauté de la ville fait également partie des préoccupations de Besançon Maintenant. Ludovic Fagaut dénonce la présence d'"herbes folles" dans plusieurs secteurs de la ville, ainsi que la baisse de "50.000 fleurs" plantées sur le territoire. Il souhaite par ailleurs implanter des corolles végétales et modulables pour rafraîchir la place de la Révolution.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Pornographie : un rapport du Sénat qui dénonce des « violences systémiques »

Ce mardi 27 septembre, quatre sénatrices de divers partis politiques ont rendu un rapport accablant dénonçant de nombreuses et graves dérives dans l’industrie du porno. « Violences systémiques », l’exploitation des femmes, des mineurs trop facilement exposés à la pornographie… Ce rapport intitulé "Porno : l'enfer du décor" appelle le gouvernement à agir.

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Retrait de l’université de Bourgogne de l’UBFC : GBM dénonce « une perte de temps délétère »

Plus tôt dans la semaine, l'Université de Bourgogne a acté sa décision de se retirer de l'UBFC. Ce mercredi 7 septembre, le Grand Besançon Métropole a souhaité réagir avec le Grand Belfort, le Pays de Montbéliard Agglomération et la Communauté d’agglomération de Vesoul en co-signant un communiqué intitulé "UBFC : une perte de temps délétère pour l’enseignement supérieur et la recherche".

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.89
légère pluie
le 29/09 à 12h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
95 %

Sondage